Rybolovlev obligé de vendre ses parts du club ?

Actionnaire majoritaire de l’AS Monaco FC, Dmitry Rybolovlev est nommé dans une histoire de corruption en principauté lui valant même un placement en garde à vue hier. Si pour le moment la présomption d’innocence doit être respectée tant que l’enquête et son jugement ne soient terminés, les affaires monégasques de Dmitry Rybolovlev pourraient se compliquer en cas d’une accusation. 

En effet, le journal L’équipe affirme, citant des sources provenant de la principauté, que le dirigeant asémiste pourrait être obligé de vendre ses parts en cas d’accusation mais affirme également, malgré les nombreux démentis, que Dmitry Rybolovlev serait dés à présent prêt à vendre ses parts en cas d’une offre estimée à plusieurs centaines de millions d’Euros. Le quotidien sportif affirme par ailleurs que le prince aurait rencontré des investisseurs chinois lors de son voyage en Chine et que le palais verrait d’un bon œil le départ de la direction russe. D’autres rumeurs parlent d’offres du golfe et américaine ainsi que d’autres pays provenant du continent asiatique. Si le club est dans une situation catastrophique sur le plan sportif, tout semble flou concernant l’avenir du club. Quand rien ne va dans le bon sens…

Crédit Photo / 20 Minutes

Laisser un commentaire