[RoadtoRussia] Falcao veut faire gagner sa Colombie

Road to russia

La Colombie du capitaine Falcao est dans le groupe H, avec la Pologne, le Sénégal et le Japon. Ils ont débuté la compétition par une défaite inattendue contre le Japon 1-2, mais ils se sont vite racheté en surclassant la Pologne 3-0 lors du second match. Enfin c’est ce soir le match décisif contre le Sénégal, avec l’obligation de gagner pour se qualifier.

Ce groupe, comme prévu, a été équilibré et ouvert mais seulement pour 3 des 4 sélections. En effet la Pologne n’a pas été à la hauteur et elle est déjà éliminée avec ses 2 défaites en 2 matchs. Les 3 autres équipes vont se battre ce soir pour les 2 places qualificatives, chacune ayant ses chances.

 

Statistiques :

Les joueurs les plus capés sont : Ospina (89 matchs), suivi de C. Sanchez (86) et Falcao (76).
Les meilleurs buteurs sont : Falcao (30 buts), suivi de James (21) et Bacca (14).
Le championnat le plus représenté est l’Espagne (6 joueurs).
La moyenne d’âge du groupe est de 27 ans, pour un nombre moyen de sélections égal à 32.

 

Radamel Falcao (AS Monaco FC) :

Il a débuté en sélection en février 2007. Il est le 3e colombien le plus capé de son groupe. L’an passé, il est devenu son capitaine et aussi le meilleur buteur colombien de l’histoire en sélection. On s’en souvient tous, il avait raté la Coupe du Monde en 2014 à cause de sa vilaine blessure en janvier 2014 en Coupe de France avec l’ASM. Et en 2010 la Colombie ne s’était pas qualifiée pour la compétition. Il s’agit donc à 32 ans de sa première compétition, il était temps.

Il a débuté les 2 premiers matchs du tournoi. Il semble monter en régime, témoin son beau but face à la Pologne. Quand le collectif de son équipe tourne bien (comme face aux polonais), le capitaine est en confiance et sait se mettre au diapason.

Sa dernière saison à l’AS Monaco fut disons très contrastée. Tout a été dit et redit. A six mois extraordinaires ont succédé six autres mois transparents. Il a fait le plein de buts au début et puis, plus rien ou presque. Les raisons? A choisir entre ses blessures successives, le manque de confiance, le manque de motivation, ou simplement il s’est préservé pour la Coupe du Monde? C’est encore une énigme.

 

Point fort / point faible :

Le point fort : sa ligne d’attaque, avec un Falcao revanchard, un Bacca qui vaut mieux que son statut de doublure, plus les milieux offensifs James, Cuadrado et Quintero de très haut niveau.
Le point faible : la défense, qui manque de leaders.
L’inconnue : la condition physique des stars Falcao et James.

Laisser un commentaire