[OGCNASM] Une bonne mi-temps et merci Bordeaux

Ce dernier match, synonyme de derby face à Nice, n’était pas un mauvais match du club de la principauté.
Bien entré dans son match, l’équipe de Leonardo Jardim se procura même les meilleures occasions en produisant un jeu relativement séduisant face à une équipe de Nice pas vraiment concernée par la rencontre. Jusqu’à la demi-heure de jeu, les monégasques enchaînent les occasions. Falcao, Fabregas à plusieurs reprises dont une magnifique tête sur la barre tranversale, se heurtent alors au portier niçois et font également preuve d’un gros manque d’efficacité devant le but.
Le positionnement de Fabregas en numéro 10 – Faux numéro 9 était un bon choix de Leonardo Jardim. Laissant sa place à Aleksandr Golovin, les deux permutaient parfaitement tout au long du match, permettant à l’espagnol de pouvoir se projeter plus souvent vers l’avant. Hélas la chance fuyait quant à elle le champion du Monde et le double champion d’Europe. Après une demi-heure de bonne facture qui ne manqua uniquement que d’un but asémiste pour être parfaite, le choix de Leonardo Jardim de faire calmer le jeu a été payé cash. Prenant alors quelque peu le ballon en sa possession, l’équipe de Patrick Vieira s’approcha de la surface asémiste sans toutefois se montrer dangereuse. Il faudra un centre de Atal côté droit pour que Benoît Badiashile marque contre son camp. Nice n’avait alors aucun tir cadré depuis le début de la rencontre mais menait au score.

La seconde période débuta quelque peu comme la première. L’AS Monaco FC tenta en vain de marquer jusqu’à l’heure de jeu et ce pénalty obtenu par Nice grâce à une énième faute de Djibril Sidibé dans la surface. Le Bihan allume Benaglio, Nice mène 2 à 0.
La fin de match sera un long fleuve tranquille. Les joueurs de Leonardo Jardim semblant quelque peu abattus tandis que les niçois ne cherchaient alors pas à aggraver la marque malgré une occasion de 3-0 bien sortie par Benaglio, auteur d’une belle sortie.

Grâce à la défaite de Caen face à Bordeaux, Monaco se sauve et reste en Ligue 1. S’il y a bien deux remerciements ce sera premièrement pour Radamel Falcao sans qui nous aurions certainement terminé derniers de cette Ligue 1 et le niveau extrêmement faible de cette saison de Ligue 1.
Maintenant, place au chantier.

Crédit Photo / AS Monaco FC

Laisser un commentaire