Le Prince Albert II inquiet au sujet de l’AS Monaco

Le Prince Albert II s’exprime aujourd’hui dans Monaco-Matin, au sujet de l’AS Monaco. Il se dit inquiet de la situation dans laquelle se trouve le club de la Principauté.

L’AS Monaco connaît une saison catastrophique sur le plan du jeu et des résultats. Tout s’agite, que ce soit en coulisses ou sur le terrain, pour autant rien ne bouge. Le club est actuellement 17ème, à égalité de points avec le 18ème et barragiste le SM Caen. Le 19ème, Dijon FCO, n’est qu’à deux points. Il reste deux matches aux Monégasques pour se sortir de cette situation plus que délicate dans laquelle ils s’enfoncent depuis des semaines, voire des mois.

Samedi soir, l’AS Monaco reçoit Amiens SC. La victoire est obligatoire si les Rouge & Blanc ne veulent pas subir l’humiliation d’être relégués à l’issue du dernier match de championnat qui se jouera sur la pelouse du rival Niçois. Dans ce contexte difficile, les Monégasques peuvent toutefois compter sur le soutien infaillible de leurs supporters. Le premier d’entre eux, d’entre nous, le Prince Albert II, interrogé ce jour par Monaco-Matin, s’exprime sur cette passe compliquée que vit son club en ce moment.

Le Prince Albert II est inquiet

D’abord, le Prince Albert II met en avant son statut de premier supporter en souhaitant que le club se maintienne. “Maintenant, le match qui va être très important, c’est contre Amiens samedi soir. Il faut absolument gagner ce match. Je serai là et j’essayerai de les encourager jusqu’au bout. Avant de penser à l’avenir, il faudra corriger ce qui n’allait pas lors des derniers matches pour gagner les deux prochains. Bien sûr il peut y avoir des renforts à l’avenir, mais si Jardim n’arrive déjà pas à mobiliser l’effectif et le vestiaire autour de matchs qui sont à notre portée… Nîmes est une équipe assez solide mais elle était je pense à notre portée. Il y a de quoi s’inquiéter.

Ensuite, il évoque les joueurs, soupçonnés, pour certains, de ne pas avoir conscience de la situation et de s’adonner à des activités extra-sportives en contradiction avec leur métier de footballeur. “Les joueurs devraient être un peu plus attentifs et penser qu’ils sont observés en dehors du terrain et du centre d’entraînement. S’ils se laissent aller dans des lieux publics trop tard le soir, c’est sûr qu’ils vont être pointés du doigt. C’est à eux de prendre leur responsabilité.

“Je comprends la frustration et l’incompréhension”

Enfin, le Prince Albert II dit “comprendre la frustration et l’incompréhension” des supporters Monégasques. Certes il y a peut-être eu des erreurs de recrutement en début de saison et jusqu’à 17 blessés par la suite, mais il y a eu quand même des arrivées de bons joueurs. Si on ne peut pas compter sur les joueurs importants pour jouer les matchs importants, c’est presque à désespérer. Mais on ne va pas se désespérer pour du football, on laissera ça pour d’autres choses plus graves. On essayera d’être avec eux jusqu’au bout et on tirera les conclusions à la fin de la saison.

Autrement dit, il n’est plus question de se chercher des excuses. Avec la valeur intrinsèque des joueurs disponibles dans le groupe, l’expérience des uns, le talent des autres, l’AS Monaco se doit de se maintenir. Et repartir vers l’avant dès la saison prochaine en Ligue 1 ?

Laisser un commentaire