[ROAD TO RUSSIA] Kamil Glik veut aider son pays

Road to russia

La Pologne est dans le groupe H, avec la Colombie, le Sénégal et le Japon. Ils ont débuté la compétition par une défaite surprise contre le Sénégal (1-2). Ce soir ils défient la Colombie dans un match forcément déjà crucial. Enfin ce sera le dernier match contre le Japon le jeudi 28.

Ce groupe est particulièrement équilibré et incertain. Les 2 premiers résultats du groupe l’ont confirmé. On va assister à une vraie lutte à 4 pour sortir de ce groupe très ouvert.

Statistiques :

Les joueurs les plus capés sont J. Blaszczykowski (98 matchs), R. Lewandowski (94) et L. Piszczek (62).
Les meilleurs buteurs sont R. Lewandowski (52 buts), J. Blaszczykowski (19), Milik et K. Grosicki (12).
Le club le plus représenté est la Sampdoria (3 joueurs).
Le championnat le plus représenté est l’Italie (7 joueurs).
La moyenne d’âge du groupe frôle les 28 ans, pour un nombre moyen de sélections de 35.

Kamil Glik (AS Monaco FC) :

Après une première saison éblouissante où il s’est de suite installé dans l’équipe dans un rôle de roc défensif impassable, doublé d’un buteur décisif, il a globalement moins dominé les débats la saison passée. Moins assuré, moins tranchant, moins décisif. Il reste malgré tout un défenseur central de haut niveau qui à 30 ans arrive à la plénitude de ses moyens.

Arrivé en sélection en janvier 2010, il compte aujourd’hui 58 sélections. Il s’est révélé mondialement lors de l’Euro 2016, mais il était déjà connu et estimé en Italie où il faisait une belle carrière depuis 2010. Il demeure l’un des piliers de sa sélection. Mais sa condition physique pendant le tournoi reste incertaine, la faute à une blessure pendant la préparation.

K. Glik n’a pas pris part au premier match contre le Sénégal, le sélectionneur ayant décidé de le ménager, en vue du match de ce soir.

Point fort / point faible :

Le point fort : le duo d’attaque évidemment avec le “monsieur-but” R. Lewandowski, que l’on ne présente plus, et A. Milik (s’il a toutefois retrouvé tous ses moyens, car 2 graves blessures en 2 ans à Naples ont freiné net sa belle ascension).
Le point faible : la condition physique.
L’inconnue : le retour de K. Glik peut-il aider son équipe ?

Composition du premier match :

Szczesny – Piszczek (Bereszynski), Cionek, Pazdan, Rybus – Krychowiak [but], Zielinski – Blaszczykowski (Bednarek), Grosicki, Milik (Kownacki) – Lewandowski

Laisser un commentaire