Dossier Geubbels : La guerre des nerfs est déclarée !

Si les relations entre l’ASM et l’OL n’étaient pas des plus radieuses, le dossier qui anime actuellement  la sphère médiatique sportive ne risque pas de les réchauffer. La raison ? Un gamin de 16 ans. Oui, 16 ans et déjà au centre de toutes les discussions.  Quelques apparitions avec le groupe pro (4) et tout s’emballe. Au point de fâcher tout rouge le boss rhodanien, vexé et lassé de subir l’exode de ses jeunes joueurs. Surtout à Monaco !

Après Martial et Gaspard (oserai-je citer Balhouli ?), l’OL aurait préféré ne pas subir à nouveau l’attractivité du Rocher ! Et pourtant. A peine lancé dans le grand bain, le jeune Willem Geubbels (né en 2001) a attiré les regards. Premier joueur né au 21è siècle à jouer en Ligue 1, le petit prodige aurait pu signer pro et poursuivre tranquillement sa post-formation au sein de son club formateur. A l’OL depuis ses 9 ans, l’attaquant natif de Villeurbanne semble en avoir décidé autrement…

Décembre 2017 : Aulas sort déjà les crocs !

Pas serein, le président lyonnais souhaitait déjà en faire un exemple :”soit en le gardant, en lui faisant un contrat sur mesure, soit en le cédant. Car, dans la stratégie qui est la nôtre, on ne peut pas, pour des raisons financières, ébranler l’académie et l’institution.” Sans pour autant fuiter au niveau des chiffres, on parlait d’une offre jamais vue pour un premier contrat pro du côté de l’OL… Des dires de Jean-Michel Aulas, la deadline était alors fixée au 31 janvier et tout aller bien se passer : ” Je n’ai pas d’inquiétude. J’ai toute confiance en Willem, qui m’a dit les yeux dans les yeux qu’il voulait rester, en son papa et en son avocat. Ça serait contre-nature pour lui d’aller ailleurs. L’objectif est de réussir une carrière professionnelle. Et objectivement, on a de meilleurs arguments que ceux qu’ils pourraient trouver ailleurs.”

Février 2018 : Une offre de contrat refusée et des clubs intéressés.

Comme souvent avec Jean-Michel Aulas, les coups de com’ ne sont pas suivis des faits. Effet d’annonce ? Coup de pression ? Besoin de parler ? Peu importe. La deadline passée, le clan Geubbels n’a toujours pas opté pour l’OL. Pire, de grosses écuries européennes se sont penchées sur le cas du jeune rhodanien. On parle de Barcelone, Chelsea, City… avec un intérêt plus prononcé de la part des Allemands du RB Leipzig. Mais face aux médias, le trublion de la LFP n’en démords pas : “Il va signer son contrat pro, comme tous les jeunes du centre. S’il ne signait pas, on rentrerait dans un truc à la Ghezzal (sic). Willem veut rester à Lyon. Je pense qu’il va arriver à convaincre son papa et son avocat ».

01 Mars 2018 : Le clan Geubbels décline l’offre et l’OL rage sur Monaco !

La nouvelle tombe. L’offre lyonnaise ne sera pas acceptée par le joueur et son entourage. Dévoilée par les médias français (et notamment Goal), la décision fait sans tarder réagir l’institution OL par voie de presse : “Sur un plan financier, la direction du club a fait des propositions extrêmement importantes avec un plan d’évolution en fonction de ses participations futures avec le club et de ses sélections en équipe de France tout en tenant compte de ce qui a pu être fait récemment avec Kylian Mbappe avant que celui-ci se révèle au plus haut niveau au cours de la saison dernière.”  Côté lyonnais, on estime avoir fait le maximum pour répondre aux exigences du clan et de son avocat… Mais pourtant :La semaine dernière, Ludovic Geubbels a informé la Direction du club de sa décision de ne pas accepter en l’état les propositions du club et de son souhait d’une rencontre pour étudier une offre d’un autre club, semble-t-il français.”

Le nom du fameux club, “semble-t-il français” ne tardera pas à fuiter, vu qu’il est attaqué au paragraphe d’après dans le communiqué officiel de l’OL. Et qui est de retour pour leur jouer un mauvais tour ? L’ASM ! Et la frustration grandit : ” L’Olympique Lyonnais a pris acte de la décision de Willem Geubbels et de son entourage mais entend défendre ses intérêts, et d’une façon plus générale ceux de la formation française, à travers le cas d’un joueur qui a eu seulement 16 ans l’été dernier et qui est sous contrat avec le club jusqu’au 30 juin 2019. Les exemples récents de Rachid Ghezzal et de Jordy Gaspar avec le club de Monaco incitent l’Olympique Lyonnais à prendre toutes ses dispositions pour ne pas être à nouveau pénalisé sur le plan économique et de l’image.”

02 Mars 2018 : L’ASM réagit et confirme l’intérêt.

Attaquée, l’ASM porte ses c…lles et répond sans tarder par communiqué, refusant d’être :”tenu pour responsable du départ de joueurs formés à l’Olympique Lyonnais. L’AS Monaco a signé un contrat avec Rachid Ghezzal en août 2017 alors que ce dernier était libre depuis le mois de juin. Quant à Jordy Gaspar, qui avait choisi seul de refuser la proposition de contrat offerte par son club formateur, l’AS Monaco rappelle qu’il n’est entré en contact avec le joueur qu’après le 30 avril 2017 dans le respect des règles de la Charte du Football professionnel.”  Concernant Geubbels, l’ASM ne se cache pas et enfonce le clou, histoire de mettre la communication lyonnaises face à ses propres incohérence :L’AS Monaco confirme son intérêt pour Willem Geubbels, intérêt manifesté en contactant directement, et de façon transparente, l’Olympique Lyonnais en vue d’un éventuel transfert à l’occasion du prochain mercato d’été.” 

Une réponse en bonne et due forme. L’OL semble oublier l’époque où c’est lui qui pillait les clubs concurrents grâce à son attractivité et sa réussite sportive. S’il semblerait que Jean-Michel Aulas se soit fait une raison sur le départ de son jeune attaquant, le club lyonnais souhaiterait ne discuter qu’avec le RB Leipzig, quitte à perdre de l’argent en refusant une offre asémiste ! Une bonne façon d’aider le football français, n’est-ce pas ? Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Des sommes avoisinant les 10 ou 15M € sont évoquées… On comprend aisément que la communication lyonnaise vise à faire monter les enchères et à mettre la faute sur le joueur et son “entourage” pour justifier auprès des supporters une nouvelle fuite des talents en direction du Rocher… ou pas d’ailleurs. Après les 25M€ mis sur Pellegri (16 ans) l’ASM va-t-elle mettre le prix pour développer toujours plus son vivier de talents à façonner ? Pourquoi pas !

Laisser un commentaire