[ASMSRFC] Henry : “L’attitude m’a plu ce soir”

L’AS Monaco s’est qualifiée hier soir pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue ! Cela a été long à se dessiner, mais les Rouge & Blanc ont finalement triomphé de leurs adversaires. Tout s’est joué aux tirs-au-but. Le jeune Loïc Badiashile, gardien de but, a été déterminant lors de cette séance. Thierry Henry lui a rendu hommage en conférence d’après-match.

Le match

L’AS Monaco recevait hier soir le Stade Rennais dans le cadre d’un quart de finale de Coupe de la Ligue. Thierry Henry avait décidé de titulariser encore plusieurs jeunes mais pouvait compter sur les retours de Glik, Henrichs ou Tielemans, notamment, laissés au repos dimanche.

Dans un match à faible intensité, où peu d’occasions nettes sont à signaler de part et d’autre, c’est le Stade Rennais qui ouvre le score à la demi-heure de jeu. Un bon travail de Ben Arfa qui se défait du pressing monégasque et une finition de Bourigeaud permettent à Rennes de mener à la pause.

En seconde période, l’AS Monaco pousse et revient rapidement au score. C’est Rony Lopes, enfin remis de ses blessures, qui égalise peu avant l’heure de jeu. Aucune des deux équipes n’arrive à prendre la mesure de l’adversaire pendant les quatre-vingt-dix minutes de temps réglementaire. La décision se fera donc aux tirs-au-but. Durant cette séance, beaucoup de joueurs se sont succédé pour faire la différence. C’est finalement grâce à son gardien que l’AS Monaco va l’emporter. En effet, Loïc Badiashile, déjà très bon pendant le match, réalise un exploit : il arrête trois tirs-au-but rennais et marque le dernier, synonyme de victoire et de qualification pour les demi-finales !

La conférence de presse

En conférence de presse, Thierry Henry soulignait la bonne performance de son gardien.

Thierry Henry : Le match de Loïc a été extraordinaire et pas seulement lors de la séance de TAB. Il a su poser le jeu.”

Puis l’entraîneur a parlé du match.

Thierry Henry : “Sur le match, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu autant d’occasions, longtemps qu’on avait pas trouvé des joueurs dans les espaces, la possibilité de jouer entre les lignes. Il y a eu des centres, les latéraux sont montés. Ce qui m’a surtout plu ce soir, c’est l’attitude des joueurs qui ont toujours cherché à jouer. On a pris un but et on a réagi. Cela m’a plu aussi et c’est très important. Les supporters ont vu une équipe qui propose du jeu et qui se bat. C’est toujours une satisfaction en tant que coach de voir sur le terrain en match ce que l’on a travaillé à l’entraînement. On ne va pas s’enflammer. Il y a eu du travail de fait, il en reste à effectuer.”

Les jeunes monégasques étaient également très heureux à la fin du match.

Sofiane Diop, sur son tir-au-but : “Il n’y a pas d’explication. Tu viens, tu sais où tu vas tirer. Je sais que si j’avais tiré sur un côté, j’aurais loupé. J’aurais pu aussi tirer en force au milieu. J’ai préféré tenter ça. Si je loupe, je ne reviens plus !”

Loïc Badiashile : Je suis très heureux, c’est l’un des plus beaux jours de ma vie. Quand on est gardien, on peut douter. On peut se demander si cela va être notre soirée, ou pas. Ce soir, cela a souri, tant mieux pour nous. C’est un match qui peut tout changer. Cela peut être un bon début pour la seconde partie de saison. On va essayer de prendre les bons points de ce match-là, corriger les mauvais et s’améliorer encore.

Benoît Badiashile : “Franchement, je suis fier de lui ! J’espère qu’il va continuer comme ça. C’est bien, c’est grâce à lui.”

Julien Serrano : “C’était un scénario de fou ce soir. On est menés au score en première mi-temps, mais on est restés solides et confiants. On a réussi à revenir au score et s’imposer aux penaltys, grâce aux Badiashile !”

Place au tirage au sort des demi-finales, désormais. Il aura lieu aujourd’hui. Les adversaires potentiels se nomment : Bordeaux, Guingamp et Strasbourg. L’AS Monaco a une belle opportunité de s’inviter en Coupe d’Europe via cette compétition. Daghe Munegu !

Propos recueillis sur le site officiel de l’AS Monaco

Un commentaire

Laisser un commentaire