[ASM-OM] Deuxième défaite consécutive

Dans un match ou ils n’ont réellement existé que 15 minutes (durant la seconde mi-temps), les monégasques concèdent leurs deuxième défaite consécutive, cette fois-ci sur leur terrain et face à l’Olympique de Marseille. On attendait une réaction suite à la déconvenue face aux Bordelais, ce ne fut pas le cas.

Comme la semaine passée, l’As Monaco s’incline et comme la semaine passée, le dénouement a eu lieu en toute fin de match.

Léonardo Jardim avait choisi d’aligner sa nouvelle recrue, Benjamin Henrich, d’entrée, laissant Djibril Sidibe, encore un peu court physiquement, sur le banc. Le coach portugais alligne un 4-2-3-1 désormais classique, avec la première titularisation d’Ait Benasser et le repositionnement de Tielemans en 10 juste derrière Falcao.

Côté marseillais, Rudy Garcia a préféré laisser Florian Thauvin sur le banc, et de titulariser d’entrée Kevin Strootman à la récupération. Luiz Gustavo est replacé en défense aux côtés d’Adil Rami. Mitroglu est préféré à Germain en pointe.

Et dès la 7ème minute, l’attaquant marseille reprend un centre impeccable de Bouna Sarr et bute sur Benaglio qui sort la première grosse parade du match.

8 minutes plus tard, on retrouve Bouna Sarr à la réception d’un centre d’Amavi second poteau. La tête de du marseillais est contrée par Benasser.

A la demie-heure de jeu, les olympiens compte plusieurs situations dangereuses tandis que les monégasques n’existent pas dans ce match.

Samuel Grandsir peine à exister sur le côté droit et Tielemans n’existe tout simplement pas. Seul en pointe, Falcao est totalement sevré de ballons.

Il faut attendre la 36 minutes et la percée d’Antonio Barrecca qui traverse la moitié de terrain marseillaise. Au terme d’un rush solitaire, le ballon arrive jusqu’à Aholou qui centre côté gauche, mais le ballon est contré par Rami. C’est la première (timide) occasion monégasque.

37ème minute, Benaglio effectue sa deuxième parade face à Mitroglu qui reprend sans contrôle un centre de Payet. Sur le corner qui suit, Mitroglu reprend le corner de Dimitri Payet de la tête mais le ballon s’envole au-dessus de la transversale.

La domination marseillaise est logiquement récompensée, au pire moment pour les monégasques, puisque, dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, Mitroglu reprend de Payet de la tête et fini par remporter son duel face à Benaglio.

A la mi-temps, les monégasques sont menés 1-0 et c’est parfaitement logique tant ils n’ont pas existé.

Au début de la seconde mi-temps, sur une erreur inespérée de Rami qui rate complètement sa passe en retrait pour Pelé, Falcao récupère le ballon, fixe Pelé, frappe et frappe au but. Le ballon est contré par Luiz Gustavo qui s’arrache, mais Tielemans surgit et égalise pour l’As Monaco.

L’égalisation est inespérée et ne masque pas une partie terne des monégasques qui reprennent néanmoins des couleurs dans cette partie.

4 minutes plus tard, suite à un centre d’Heinrich, Falcao reprend un ballon stoppé par Rami et trompe Pelé pour la deuxième fois. Les monégasques mènent miraculeusement au score. Tielemans a même l’occasion d’aggraver le score à la 55ème minute, mais sa frappe précipitée se dérobe et fuit le cadre de Pelé.

A l’heure de jeu, Rudy Garcia fait rentrer Florian Thauvin qui ne mettra que 4 minutes à s’illustrer, quand il manque de trompe Benaglio en coupant un centre d’Ocampos, mais le ballon s’envole.

74ème minute de jeu, suite à superbe travail sur la droite en Thauvin et Sakaï côté droit, le champion du monde reprend une passe en retrait du japonais à l’entrée de la surface, et trompe Benaglio d’un plat du pied imparable.

Les marseillais égalisent et, en tout fin de match sur un corner frappé par Thauvin à la 94ème minute, germain marque contre son club formateur. Un but et une passe décisive pour Thauvin qui réalise encore une énorme performance. Monaco compte donc 4 points en 4 journées et pointe à une 13ème place indigne de son rang.

La trêve va permettre aux hommes de Jardim de travailler et de tenter de rectifier ce début de saison raté lors de leur prochain déplacement à Toulouse.

Liste de commentaires

  • Thibs 3 septembre 2018

    Et ba vous en avez mis du temps à mettre le résultat, on sent que vous êtes aussi dégoûtés que nous !

    Répondre
  • Batigoal
    Batigoal 3 septembre 2018

    Si vous pouviez éviter les fautes d’orthographe ou de syntaxe ce serait encore mieux analysé

    Répondre

Laisser un commentaire