[ACADEMY] N. Weber : « Notre objectif est de faire progresser les jeunes »

Nicolas Weber

Nicolas Weber, directeur de l'Academy de l'AS Monaco revient sur les formations de jeunes U17 et U19 ainsi que sur la CFA sur la première partie de saison :

En ce qui concerne les résultats, êtes-vous satisfait du début de saison des équipes de CFA, U19 et U17 ?

Les résultats sont satisfaisants dans les trois catégories car nous avons de bonnes équipes et des joueurs de qualité. Les résultats sont bons mais notre objectif premier est de faire progresser les jeunes et les faire évoluer pour les amener jusqu’au niveau professionnel, c’est notre priorité.
Il n’y a pas d’obligation de résultat même si l’esprit de compétition doit être présent car là où ils veulent aller, il y a de la compétition. L’important c’est de maintenir les niveaux, et que les joueurs suivent leur progression. Les groupes sont de qualité homogène et avec le travail, les résultats viennent naturellement.

©PHOTOPQR/NICE MATIN /Eric DULIERE MONACO LE 08 09 2014  Au centre de formation de l'AS Monaco FC situé à La Turbie, rencontre avec Nicolas Weber directeur du centre de formation de l'ASM.

La CFA de Souleymane Cissé est 3e du groupe C, à un point des deux premiers. Qu'en pensez-vous ?

En CFA les deux dernières années ont été un peu difficiles. Cette année les joueurs sont plus jeunes et ça se passe bien, c’est positif. La CFA est un championnat séniors difficile, avec des joueurs passés par des centres de formation, qui pourraient évoluer dans des effectifs de Ligue 2 ou National. C’est très intéressant pour les jeunes, c’est un passage important pour eux. La CFA est une phase test. Certains joueurs sont très bons en jeunes et ont plus de mal en séniors, parfois c’est l’inverse ou alors certains confirment leurs bonnes prestations.

Quelle est la philosophie de jeu de l’Academy ?

Notre idée directrice est d’avoir la possession du ballon.
En U17, on est moins exigeants car il faut d’abord favoriser l’adaptation des nouveaux joueurs. Les débuts sont toujours un peu délicats car les joueurs cherchent encore leurs marques. Dans cette catégorie, on « construit » globalement les joueurs. Ils évoluent dans plusieurs systèmes de jeu et à différents postes. C’est important qu’ils voient différentes choses.En U19, on devient plus exigeants car les postes sont plus définis, et les joueurs évoluent là où ils se sentent le mieux. Ils se connaissent également depuis plus longtemps et se rapprochent de la CFA. C’est l’effet pyramide, plus ils avancent dans leur parcours de formation, plus les exigences sont importantes.

Des exigences pour arriver au niveau professionnel et en équipe première ?

Notre rôle est de former des joueurs capables d’intégrer notre équipe première. Mais pour arriver au niveau professionnel, s’imposer et jouer en Ligue 1, cela demande du temps et de la patience. Il y a un temps d’apprentissage, beaucoup de travail à fournir et c’est à nous de gérer cela au quotidien. Certains joueurs vont assez vite, d’autres ont besoin de plus de temps. La patience est une vraie qualité, l’impatience fait souvent faire des erreurs.
Il y a des passerelles dans le club, aujourd’hui la volonté du club c’est de faire de la place à nos jeunes joueurs talentueux. L’exemple Mbappe cette année est un cas bien représentatif, mais il y a eu aussi l’émergence de certains joueurs comme Germain, Kurzawa, Ferreira-Carrasco et également Almamy Touré l’année dernière.

Kylian Mbappé1

Plus personnellement, vous êtes au club depuis un an et demi maintenant, comment s’est déroulée cette période ?

Je suis venu à l’AS Monaco car le projet est très intéressant. Dans un premier temps, j'ai pris le temps de comprendre le contexte du club. Les gens qui sont au club depuis plus longtemps, m’ont aidé dans cette compréhension de l’histoire du club et m'ont fait part de leurs attentes.
Mon rôle n'est pas de tout révolutionner mais d'influer positivement sur l’avenir de l'Academy en mettant en place des améliorations et conservant tout ce qui est positif et fonctionne bien.
Les autres clubs français travaillent également. Chacun a son budget et ses politiques sportives mais tous font de la formation et s’intéressent à la préformation. La concurrence est très présente, il faut toujours anticiper.

L’AS Monaco, un club attractif pour les jeunes ?

C’est important que le club soit attractif mais pas seulement par son nom AS Monaco. Les gens s’intéressent au projet et pas uniquement au nom de la Principauté de Monaco. Les joueurs passent leurs journées dans les salles de classe et sur les terrains, ce sont les éléments importants de l'Academy.
Avant de recruter un joueur, on montre aux gens ce qu’on est et on fait obligatoirement visiter nos installations et l'environnement de Monaco. On explique le travail que l'on fournit quotidiennement. Puis les gens prennent une décision. Il ne faut pas mentir aux jeunes.

Almamy Touré

Comment s'organise ce recrutement, avez- vous une filière particulière ?

En ce qui concerne la préformation, il existe un lien avec notre section amateur mais ce n’est pas une préformation de niveau élite. On organise des stages afin d’observer les meilleurs éléments de l’association et chaque année, on intègre des joueurs de l’association à l’Academy.
On travaille également beaucoup avec les Pôles Espoirs, car les joueurs y sont bien préparés.
On est le club en France qui s’appuie le plus sur les Pôles Espoirs et ce, depuis une dizaine d’années. On le fait avec plaisir car ces pôles travaillent bien et c’est bénéfique pour nous.

L'Academy, une étape primordiale pour leur évolution ?

A l'Academy, le rythme de vie est très chargé. Ces jeunes veulent exercer un métier merveilleux mais très difficile. Il y a beaucoup de concurrence et l’acceptation des contraintes est supérieure à la moyenne pour des jeunes de cet âge-là. Ils arrivent chez nous et n’ont pas des vies d’enfants de 16-17 ans. Entraînements, scolarité, récupération et soins, déplacements, matches, repas, tout est planifié et bien organisé. C’est une vie contraignante mais qui doit apporter du plaisir.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Guillaume Z.

26 ans, Nord Pas de Calais, Fan de l'AS Monaco FC depuis plus de 20 ans. DAGHE MUNEGU PER TUGIU!

Laisser un commentaire