[Avant-match] Amiens SC – AS Monaco FC

AvantMatchAMIENS

Vendredi soir (20h45), Monaco se rend à Amiens pour confirmer son renouveau. Surtout, le club de la Principauté veut éviter de penser à mardi, et à son match couperet de C1 face à Leipzig. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Évidemment, la Ligue des Champions reste présente dans tous les esprits. Mardi prochain, l'AS Monaco jouera sa dernière carte pour continuer l'aventure en C1 face à Leipzig. Mais avant cela, les Rouge et Blanc doivent faire un détour par la Ligue 1 et par Amiens pour le compte de la treizième journée. Toujours à quatre points du Paris Saint-Germain, Monaco peut mettre la pression sur son rival parisien en cas de victoire en Picardie. Une fois encore.
Pour ça, Leonardo Jardim devra concentrer ses troupes sur ce match, et non sur celui de Ligue des Champions. Le technicien portugais sait aussi qu'une période post-trêve internationale n'est pas toujours évidente à gérer. De nombreux joueurs rentrent de sélections et auront besoin de souffler. Heureusement, aucun ne semble revenir blessé. Mieux, la plupart ont le sourire. A l'image d'un Danijel Subasic qualifié pour le prochain mondial, et d'un Rony Lopes auréolé d'une première sélection avec le Portugal.
Ces deux-là n'auront sûrement pas le temps de se reposer puisqu'ils sont essentiels au onze de départ. Avec eux, Monaco reste sur quatre matchs sans défaite toutes compétitions confondues (trois victoires et un nul). En Ligue 1, l'ASM a même enchaîné trois victoires de suite depuis son revers à Lyon. Le tout sans encaisser le moindre but et en inscrivant dix, dont six face à Guingamp. A l'extérieur en L1, les asémistes ont perdu deux de leurs quatre derniers déplacements. Mais ils ont remporté les deux autres. Cinquante-cinquante. Surtout, ils n'ont plus concédé de nul loin de leurs bases depuis février 2017.
Si aucun nouveau blessé n'est à déplorer, l'infirmerie reste quand même bien remplie. Thomas Lemar souffre toujours de l'épaule, alors que Djibril Sidibé se remet de sa blessure aux ischio-jambiers. Ce dernier restera hors du groupe, au contraire de Radamel Falcao, absent depuis trois matchs. Le meilleur buteur monégasque pourrait réintégrer le groupe, lui qui a été parfaitement suppléé par Keita Baldé et Guido Carrillo. Derrière, Jemerson a purgé sa suspension face à Guingamp et reprendra sa place en défense central aux côtés de Kamil Glik. Le Brésilien a connu sa première sélection en tant que titulaire avec la Seleçao. Les sourires sont bien là sur les visages monégasques. Aux joueurs de les faire perdurer jusqu'à Nöel.

L'équipe probable : Subasic – Touré (ou Raggi), Glik, Jemerson, Jorge – Rony Lopes, Fabinho, Tielemans (ou Moutinho), Ghezzal (ou Traoré) – Baldé, Falcao (ou Carrillo)

L'adversaire : Amiens Sporting Club

Le panneau d'affichage indique qu'il ne reste que quelques secondes à jouer dans ce match de la dernière journée de Ligue 2 au stade Auguste-Delaune de Reims. Malgré cela, Amiens trouve le temps de marquer un second but pour s'imposer 2 buts à 1. Surtout, ce but est synonyme d'accession en Ligue 1 pour le club picard, pour la première fois de son histoire.
Grâce à ce scénario rocambolesque, Amiens a réussi une deuxième montée en deux ans. Troisième de National en 2015-2017, l'ASC a donc accroché à la dernière seconde la deuxième place de Ligue 2 la saison dernière. Pour sa première saison au plus haut niveau national, il végète pour l'instant à l'entrée de la zone rouge. Amiens occupe la dix-septième place avec seulement un point d'avance sur le barragiste Strasbourg, et deux sur Lille premier relégable. Néanmoins, il compte un match en moins après l'arrêt de la rencontre face à Lille suite à l’effondrement de la rambarde de la tribune visiteuse.
Après trois défaites en ouverture, dont une première au Parc des Princes (2-0), la deuxième plus mauvaise attaque de Ligue 1 (sept buts marqués en onze matchs) a décroché son premier succès en Ligue 1 face à Nice, avant d'en enchaîner un second à Strasbourg. Trois nouvelles défaites plus tard, voilà désormais Amiens sur une série de quatre matchs sans défaite toutes compétitions confondues (deux victoires et deux nuls). En Ligue 1, le club Picard reste sur deux nuls consécutifs : à Guingamp (1-1) et à Montpellier (1-1). De retour à domicile, après son passage au stade Océane du Havre face à Bordeaux (victoire 1-0), Amiens espère retrouver le succès, qu'il n'a connu qu'une fois à la Licorne cette saison.
Artisan de la double montée, Christophe Pélissier, ancien coach de Luzenac, maintient son 4-2-3-1 depuis le début de la saison. Le technicien picard attend toujours un peu plus d’efficacité de la part de ses joueurs offensifs. Gaël Kakuta, rentré de Chine, partage la place de meilleur buteur du club avec Moussa Konaté. Les deux hommes ont marqué deux fois dans l'élite. Serge Gakpé, ancien monégasque, et Lacina Traoré, prêté par le club de la Principauté, n'ont par exemple toujours pas trouvé le chemin des filets. Face à Monaco, il faudra concrétiser pour espérer quelque chose. Mais aussi contenir la deuxième meilleure attaque de Ligue 1. L'apprentissage est toujours compliqué, mais Amiens semble apprendre plus vite que la moyenne.

L'équipe probable : Gurtner – El Hajjam, Adénon, Dibassy, Danilo – Zungu, N'Gosso – Gakpé, Kakuta, Manzala – Konaté (ou Traoré)

La clé du match : le système

Face au 4-2-3-1 amiénois, Leonardo Jardim peut s'adapter. Choisir son 4-4-2 habituel, si Falcao est remis de sa blessure, ou son 4-2-3-1 plus à même d'utiliser toutes les qualités de son nouvel effectif. Ces dernières semaines, le technicien portugais a opté pour cette deuxième solution, avec notamment un Adama Traoré très performant en numéro 10. Surtout, dans ce système, il est très simple pour Jardim de demander à ces joueurs de changer à tout moment. Le 4-2-3-1 se transforme alors en 4-4-2, avant parfois de reprendre sa forme initiale. De quoi déstabiliser l'adversaire en permanence. A condition de ne pas s'y perdre soi-même.

La décla' : Lacina Traoré

traore« Monaco a beaucoup fait pour moi et je ne lui ai pas apporté ce que j'aurais aimé. C'est un club qui me tient à cœur, celui dont je rêvais quand j'étais petit. Maintenant, je suis heureux d'être à Amiens. Il m'a fallu un temps d'adaptation, mais je m'y sens comme à la maison dorénavant. En plus, le challenge est intéressant. »

La stat'

Amiens et Monaco ne se sont évidemment jamais rencontrés en Ligue 1. Seulement en Ligue 2 et en Coupe de France. L'ASC a d'ailleurs remporté trois des cinq premières confrontations. Mais depuis sa victoire en 1950, Amiens n'a plus jamais battu l'ASM. Néanmoins, les Monégasques n'ont réussi à s'imposer à Amiens à la Licorne qu'une seule fois (2012). En 2015, Monaco s'était aussi rendu à la Licorne, cette fois-là pour dominer Lens 3 buts à 0.

L'info en plus

Dmitri Rybolovlev a deux passions : le football et l'art. Englué dans une affaire d'escroquerie avec le marchand d'art Yves Bouvier, le milliardaire russe lui avait tout de même acheté une toile en 2013, parmi les plus belles du monde, « Salvator Mundi » de Leonardo de Vinci. A l'époque, Rybolovlev avait dépensé 108 millions d'euros pour s'offrir cette oeuvre. Quatre ans plus tard, le propriétaire de l'AS Monaco a décidé de mettre sa toile aux enchères dans la nuit de mercredi à jeudi à New York, chez Christie's. Après dix-neuf minutes d'enchères, et un prix de départ de 70 millions d'euros, l'acheteur présumé a déboursé 382 millions d'euros pour s'offrir la représentation du Christ par le génie de la Renaissance. De quoi en faire le tableau le plus cher du monde, battant le record détenu par « Les femmes d'Alger » de Pablo Picasso (179,4 millions de dollars). Le PSG possède le joueur le plus cher du monde. Rybolovlev s'est désormais séparé de l’œuvre picturale la plus chère du monde. Chacun son registre.

Effectif

Amiens

Infirmerie : Gussouma Fofana (jambe), Charly Charrier

Monaco

Infirmerie : Thomas Lemar (épaule), Djibril Sidibé (reprise), Pierre Nguinda (reprise), Loïc Badiashile (reprise), Julien Serrano (cheville)
Incertains : Radamel Falcao, Joao Moutinho

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire