[CJL] Hors jeu ?

Ce jour-là par histoireasm

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm . Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 16 mars ?

Lyon 2 – 3 AS Monaco – 2014 – 29e journée de Ligue 1

A Lyon, les Monéagsques peuvent creuser un écart (définitif ?) avec le reste des poursuivants. Paris est loin devant, mais il reste une place pour une qualification directe en Ligue des Champions, le nouvel objectif du club. La tâche ne sera pas aisée face au nouveau cinquième du championnat.

La composition : Subasic – Fabinho – Isimat-Mirin – Carvalho – Kurzawa – Kondogbia – Obbadi – Moutinho – Rodriguez – Germain – Berbatov

Les Monégasques vont ouvrir le score très tôt dans cette rencontre. Sur un centre venu de la droite, Kondogbia ne parvient pas à contrôler son ballon, qui arrive alors dans les pieds de Berbatov, parti hors jeu au départ de l'action, mais remit en jeu par le mauvais contrôle de son compère du milieu de terrain. L'attaquant bulgare donne le ballon en retrait pour Germain, qui frappe instantanément. Lopes est battu, et les Monégasques mènent 1-0  dès la troisième minute de jeu ! Les Lyonnais vont de suite répondre, mais la frappe lobée de Lacazette redescend un peu trop tard, frôlant la barre transversale de Subasic, battu sur ce coup-là.

Le jeu va ensuite perdre en intensité l'euphorie du début de rencontre étant certainement retombée. Cependant, Berbatov (19e), puis Lacazette (21e) ne parviendront ni à cadrer leur frappe, ni à trouver un coéquipier sur un centre. Les deux équipes restent dangereuses, et c'est l'ASM qui va inscrire le second but de la rencontre. A la suite d'une récupération à environ 30m des cages lyonnaises, James Rodriguez décale Germain sur le côté droit. Le français centre fort devant le but pour Berbatov, légèrement hors jeu, qui ne parvient pas à contrôler son ballon. Heureusement, Rodriguez a bien suivi et n'a plus qu'à pousser la balle dans le but vide (27e). 2-0 !

Mais cet écart est de courte durée. Sur un bon centre venu du côté droit de l'attaque lyonnaise, Briand, seul au point de penalty, réussit une demi-volée que frôle Subasic. Le gardien croate ne touche pas suffisamment le ballon pour lui faire changer sa trajectoire, et il termine sa course au fond des filets (32e). Attention !

Valère Germain, au micro de BeInSports : "On aurait pu en marquer quelques autres, Lyon nous pose par mal de problèmes, ils centrent beaucoup. On mène 2-1 à l'extérieur, c'est un bon résultat."

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases que la première, avec un but marqué rapidement par les joueurs de la Principauté. Lancé dans la profondeur, et une nouvelle fois hors jeu d'un bon mètre, l'attaquant retrouve ses jambes de vingt ans et place un petit ballon piqué de l'extérieur du droit, qui décrit une magnifique courbe jusqu'à retomber dans les cages de Lopes (51e). Ca fait 3-1 !

Il s'agit d'une superbe rencontre entre deux équipes qui devraient jouer l'Europe. Si cela semble acquis pour Monaco avec la victoire qui se dessine, Lyon, en affichant un niveau ainsi, prouve qu'il faudra compter sur lui.

Et la fin de match va être tendue pour les Monégasques, puisque l'attaquant Lyonnais Jimmy Briand inscrit un second but. Koné saute plus que Subasic sur un ballon aérien, et Jimmy Briand rode aux 6 mètres pour placer une reprise de volée ! Le match est relancé (77e) ! Une nouvelle fois, le gardien croate a prouvé qu'il n'était pas à l'aise sur les sorties aériennes.

Les Lyonnais maîtrisent la fin de rencontre et contrôlent le ballon avec 60% de possession. Pourtant, depuis le but, ils ne cadrent plus ! La tête de Briand à la suite d'un coup franc de Gourcuff n'est pas cadrée (92e), puis la tentative du milieu français est contrée par le mur monégasque (95e).

L'AS Monaco sort vainqueur de ce duel et revient provisoirement à 5 points de Paris. Berbatov a réalisé un superbe match, auréolé d'un but et de deux passes décisives, dont une totalement involontaire. De son côté, les Lyonnais peuvent certainement regretter quelques décisions arbitrales.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.