[CJL] 2015 – En position de force

Ce jour là

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm et la page facebook ASMHistory. Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 3 mai ?

AS Monaco 4 – 1 Toulouse – 2015 – 35e journée de Championnat

Conforter cette troisième place au classement, c'est l'objectif de l'AS Monaco lors de cette 35e journée. En attendant un duel brûlant à Marseille lors de la prochaine journée.

La composition : Subasic – Kurzawa – Abdennour – Carvalho – Raggi – Fabinho – Kondogbia – Ferreira-Carrasco – Moutinho – Silva – Martial

Enfin. Cela faisait depuis le 18 août 2013 que les spectateurs du stade Louis-II n'avaient pas vu leur équipe inscrire quatre buts, lors d'une rencontre face à Montpellier (4-1). C'est désormais chose faite. À noter qu'il y a eu quatre buteurs différents.

Le succès a mis du temps à se dessiner. L'équipe a bien entamé la rencontre, mais a arrêté de jouer après avoir ouvert le score. Dès la 9e minute de jeu, Bernardo Silva jouait rapidement un corner avec Yannick Ferreira-Carrasco. Le Portugais s'ouvrait alors l'angle et frappait fort à ras de terre au premier poteau. Le défenseur toulousain Kana-Biyik se jetait alors sur le ballon, qui passait par-dessus Ahamada. Le gardien avait déjà plongé. Cela faisait 1-0. « À 1-0 l'équipe a arrêté de jouer, on pensait peut-être que ça devenait facile, on s'est relâchés », estimait l'entraîneur monégasque, Leonardo Jardim.

Le milieu monégasque souffrait alors devant le jeu des visiteurs. Sur un nouveau corner monégasque joué à deux, les Toulousains récupérèrent le ballon et se projetèrent en contre. Braithwaite était à la conclusion (26e). Toulouse continuait son pressing et se trouvait toujours aussi dangereux. Ben Yedder (32e), puis Braithwaite (36e) inquiétèrent de nouveau Subasic. Heureusement, Martial soulagea son équipe en provoquant un penalty, qu'il transforma lui-même (46e).

Si la deuxième période fut du même acabit, les Monégasques profitèrent surtout de l'attentisme des Toulousains pour creuser l'écart par Montinho, reprenant de la tête un centre de Raggi (56e). Enfin, Germain inscrivait le quatrième et dernier but dans le temps additionnel (92e). Entretemps, les deux équipes s'étaient retrouvées réduites à dix après une altercation entre Dirar et Kana-Biyik (79e).

Les Rouges et Blancs profitent donc de la victoire de Marseille à Metz (0-2) et de la défaite de Saint-Étienne à Bastia (1-0) pour conforter leur troisième place au classement. L'ASM compte désormais cinq points d'avance. « Cela nous offre un petit joker avant de se rendre au Stade-Vélodrome la semaine prochaine », déclarait Valère Germain après la rencontre.

Les Journaux du 3 mai 2015 :

Le Parisien

L'équipe

L'équipe 2

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire