[CJL] 2013 – Plus qu’un point !

Ce jour là

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm et la page facebook ASMHistory. Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l’histoire de l’AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s’est-il passé à l’AS Monaco le 29 avril ?

Sedan 1 – 1 AS Monaco – 2013 – 34e journée de Championnat

La montée se rapproche, mais n’est pas encore actée. Elle serait validée en cas de victoire. Mais face au dix-neuvième de Ligue 2, qui joue encore pour le maintien, rien n’est joué.

La composition : Subasic – Kagelmacher – Medjani – Raggi – Tzavellas – Mendy – Obbadi – Ferreira-Carrasco – Dirar – Ocampos – Germain

La rencontre a failli tourner très mal dès son entame pour les Monégasques. Dès la deuxième minute de jeu, Diaby reprenait au second poteau un centre de Court depuis la droite. Heureusement pour l’ASM, Mendy se trouvait sur la trajectoire du ballon … qui fila juste à côté du poteau. Les Sedanais montrent une réelle volonté de jouer vers l’avant, tandis que les Monégasques, certainement quelque peu déstabilisés par l’enjeu, semblent manquer de conviction.

Si Sedan place les premiers tirs, à l’instar de cette frappe de 30m de Court déviée en corner par Subasic (10e), c’est bien Monaco qui va ouvrir le score. Sur un coup franc excentré de la droite tiré par Ferreira Carrasco, Raggi met sa tête au premier poteau. Le ballon se loge au ras du deuxième poteau ! (15e) Rien n’est joué cependant et les Sedanais reviennent plus fort sur les cages du gardien croate. Moins de dix minutes après l’ouverture du score, Diaby lobe Subasic. Si le gardien est largement battu, il est bien secondé par Tzavellas, revenu in extremis sauver son camp (22e).

Mais Sedan va trouver la faille avant la demi-heure de jeu. A la suite d’un coup franc détourné en corner, Florentin Pogba vient placer une frappe du gauche au point de penalty. Impossible pour Subasic de faire quoi que ce soit sur cette occasion (28e). Les deux équipes sont de nouveau dos à dos. Les deux équipes se rendent coup pour coup.

La seconde période contraste avec la première, avec une équipe de Monaco qui est revenu avec de bien meilleures intentions. Sedan concède énormément de coups francs aux abords de sa surface, mais tient bon pour le moment. Les attaques monégasques ne sont cependant pas suffisamment tranchantes et manquent de conviction dans le dernier geste. La plupart des frappes finissent au-dessus des cages.

En toute fin de rencontre, Perraud, le gardien de Sedan, effectue un double arrêt décisif. Il repousse d’abord du pied un tir de Carrasco dans un angle fermé. Puis il bloque une tête de Touré ! (93e)

Avec ce match nul, l’AS Monaco compte désormais 11 points d’avance sur Caen, 4e. Il suffit désormais aux hommes de Claudio Ranieri d’un point pour valider la montée.

Journal Sud-Ouest, daté du 30 avril 2013 :

Sud Ouest

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire