[CJL] 2009 – « Ce match est parti sur un faux-rythme »

Ce jour là

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm et la page facebook ASMHistory. Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 2 mai ?

AS Monaco 0 – 1 Auxerre – 2009 – 34e journée de Championnat

Englué en milieu de tableau, l'AS Monaco (9e) reçoit l'AJ Auxerre (10e). Les deux équipes sont à égalité de points et peuvent se rapprocher de Nice. Elles n'ont cependant plus grand-chose à espérer.

La composition : Ruffier – Lolo – N'Koulou – Mongongu – Modesto – Gosso – Leko – Mollo – Perez – Gakpé – Park

Auxerre a logiquement battu l'AS Monaco (1-0) lors de la 34e journée du Championnat de France de Ligue 1. Ce succès permet aux hommes de Jean Fernandez de passer devant leurs adversaires du soir au classement et de chasser la 8e place actuellement occupée par Nice. Après deux succès à Rennes (3-1) et au Mans (1-0), les Monégasques retombent dans leur travers.

Globalement, l'AS Monaco a été inoffensif dans cette rencontre. Serge Gakpé, qui occupait la pointe de l'attaque des Rouges et Blancs, était toujours en manque de rythme et n'a pas su faire oublier Juan Pablo Pino, blessé. Après un premier quart d'heure disputé sur un rythme monocorde, Auxerre commençait à prendre l'ascendant dans le jeu. Sur un premier coup franc de Pedretti, Hengbart plaçait une tête à côté (17e) puis N'koulou effectuait un retour magistral sur Jelen, parti seul en contre (23e). Puis, sur un corner tiré par le Danois Kahlenberg, Coulibaly tentait sa chance. Sa reprise échouait alors sur le poteau de Stéphane Ruffier, complètement battu sur ce coup-là. Dans la continuité de l'action, les joueurs de l'AJ Auxerre récupérait le ballon et Pedretti centrait idéalement pour Kahlenberg. Ce dernier, totalement esseulé à dix mètres des buts, plaçait une tête parfaite, qui trompait le gardien de l'AS Monaco (26e).

Les joueurs de l'ASM entamaient alors la rencontre et tentaient de faire leur retard. Mollo sortait sur blessure et était alors remplacé par Meriem (31e), sans pour autant que le jeu ne s'en trouve changé. A la suite d'une série de dribbles, Park ne cadrait pas (35e) puis Gosso était plus adroit, mais Sorin veillait (40e).

Comme en première période, il fallait attendre un bon quart d'heure après la reprise pour que les deux formations se réveillent. Même si l'AS Monaco dominait cette rencontre territorialement, les asémistes manquaient cruellement d'inspirations. De leur côté, les joueurs de l'AJ Auxerre se procurèrent quelques occasions en contre, comme cette frappe d'Oliech déviée par Mongongu sur la barre transversale de Ruffier (65e).

La défaite fut logique. La fin de saison risque d'être longue.

Journal du 3 mai 2009 :

L'équipe

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire