[Avant-match] RC Strasbourg Alsace – AS Monaco FC

RCSASM-AVANT-MATCH-2017-2018

Toujours aussi ambitieux, Monaco peut une nouvelle fois mettre la pression sur Marseille et Lyon en jouant vendredi soir (20h45). Les Monégasques se déplacent à Strasbourg, désormais englué dans les dernières positions du classement. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Il y a quinze jours, Monaco pensait avoir manqué une sublime d'occasion d'éloigner ses poursuivants. Finalement, le nul frustrant de Toulouse a laissé place à des sourires le week-end dernier. Pourtant menés au score, les Monégasques ont recollé avant de s'imposer en seconde période face à Bordeaux grâce au dixième but toutes compétitions confondues de Rony Lopes. Dans le même temps, Lyon a concédé un nouveau nul à Montpellier, quand Marseille est passé tout proche de la défaite face à Nantes.
Ce week-end, Monaco possède donc une nouvelle opportunité de creuser un écart. Surtout que Marseille et Lyon jouent dimanche après-midi, trois jours seulement après leurs matchs de Ligue Europa de jeudi soir. Avant cette journée, l'ASM compte quatre points d'avance sur les Phocéenns, et neuf sur les Gones. En jouant une nouvelle fois vendredi soir, l'occasion est belle de mettre la pression sur les concurrents. Même si Leonardo Jardim se refuse à céder à cette logique, préférant se concentrer sur sa propre équipe.
Elle qui n'a plus perdu depuis fin novembre et son déplacement à Nantes. Les Monégasques sont sur treize matchs sans défaite en Ligue 1 (neuf victoires, quatre nuls), la meilleure série en cours dans l'élite. Les Rouge et Blanc ont remporté quatre de leurs cinq derniers matchs de championnat, le tout en marquant seize fois. La troisième attaque d'Europe en championnat (soixante-neuf buts marqués) continue d'afficher une grande efficacité. Et même à l'extérieur, avec treize buts marqués lors des cinq derniers déplacements. Défensivement, Monaco ne possède que la quatrième défense de l'élite, mais le retour de suspension de Kamil Glik et celui de blessure de Jorge devraient permettre de consolider de nouveau l'arrière-garde asémiste.
A Strasbourg, l'ASM visera une dix-neuvième victoire en Ligue 1. Leonardo Jardim pourra compter sur le retour de Radamel Falcao. Le Colombien n'a plus joué depuis quatre matchs et la réception de Lyon début février. Il pourrait néanmoins débuter sur le banc, laissant Stevan Jovetic en pointe. Le Monténégrin, buteur contre Bordeaux, a inscrit quatre buts lors de ses trois derniers matchs de Ligue 1. Pour le reste, aucune surprise n'est à prévoir dans le onze de départ du technicien lusitanien. Il devrait une nouvelle fois s'appuyer sur un 4-2-3-1 avec un Thomas Lemar en position d'électron libre. Le Guadeloupéen impressionne toujours par sa vision du jeu, sa technique, et sa qualité de passe. Tout ce dont Monaco aura besoin sur la pelouse délicate de la Meinau.

L'équipe probable : Subasic – Sidibé, Glik, Jemerson, Raggi (ou Jorge) – Moutinho, Fabinho – Rony Lopes, Lemar, Baldé – Jovetic (ou Falcao)

L’adversaire : Racing Club de Strasbourg Alsace

L'été dernier, le monde du football s'est réjouit du retour en Ligue 1 de Strasbourg. Le club alsacien se devait de retrouver l'élite du football français, de part son palmarès, son histoire et son public. La Meinau est un stade emblématique en France. Et l'ambiance qui y règne cette saison suffit à légitimer la place du RCSA en Ligue 1.
Après un début de saison plutôt convaincant, Strasbourg est malheureusement revenu à la réalité depuis le début de l'année civile, quelques jours seulement après avoir fait tomber le Paris Saint-Germain pour la première fois de la saison. Ce succès s'est retrouvé au milieu de trois victoires consécutives, les dernières enchaînées en Ligue 1. Depuis le revers à Metz, Strasbourg n'a pris que sept points lors de ses dix derniers matchs de Ligue 1. Un rythme de relégable. Résultat, les Alsaciens occupent la quinzième place de l'élite, avec seulement trois points d'avance sur le barragiste, et quatre sur le premier relégable.
La situation devient donc critique à dix journées de la fin du championnat. Surtout qu'au milieu de ce marasme en championnat, Strasbourg a pris un autre coup sur la tête. La semaine passée, le RCSA a été éliminé en quart de finale de la Coupe de France par Chambly, club de National 1. Alors pour se remettre de tout cela, le club alsacien compte sur son public. Strasbourg n'a perdu qu'un seul de ses quatre derniers matchs à la Meinau (deux victoires et un nul), et a pris 22 de ses 31 points devant son public.
Malheureusement, pour venir à bout de l'attaque de feu de l'ASM, Strasbourg ne peut compter sur les mêmes statistiques. Les hommes de Thierry Laurey n'ont marqué que huit buts lors des dix derniers matchs. De plus, ils en ont encaissé vingt-et-uns lors de cette même série. Inquiétant évidemment, surtout quand le meilleur buteur du RSCA en Ligue 1, Jean-Eudes Aholou, ne totalise que cinq buts. Martin Terrier, étincelant en première partie de saison, s'est lui éteint depuis sa signature cet hiver à l'Olympique Lyonnais.
Avec une seule victoire lors des six derniers matchs de Ligue 1, Strasbourg s'inquiète. Les Strasbourgeois visent un exploit face à Monaco, avant de jouer face à plusieurs concurrents pour le maintien. Ils espèrent l'obtenir le plus rapidement possible, car les deux dernières journées leur offriront des duels face à Lyon et Nantes. Voir repartir Strasbourg en Ligue 2, aussi vite qu'il est arrivé, serait tout de même une désillusion.

L'équipe probable : Kamara – Foulquier, Salmier, Koné, Martinez, Lala – Martin, Aholou, Liénard – Bahoken, Terrier

MATCH ALLER : samedi 16 septembre 2017, 6ème journée, Monaco 3-0 Strasbourg (44' Rony Lopes, 51' Falcao, 67' Falcao)

La clé du match : les latéraux

Comme la saison dernière, Monaco compte beaucoup sur ses latéraux cette saison. Si Djibril Sidibé confirme son talent et revient en très grande forme après un léger passage à vide, Leonardo Jardim s'interroge toujours pour le titulaire du couloir gauche. Andrea Raggi dépanne devant les absences de Jorge. Face à la défense à cinq de Strasbourg, Monaco aura de nouveau besoin de passer par les côtés pour tenter de s'imposer. Le jeu devrait pencher à droite. Djibril Sidibé a marqué deux fois en Ligue 1, et a délivré cinq passes décisives dans l'élite. La dernière, pour Rony Lopes vendredi dernier face à Bordeaux. Les couloirs, souvent la clé du succès, à condition d'éviter les courants d'air.

La décla' : Anthony Gonçalves

« On affronte Monaco, le Champion de France, la meilleure équipe derrière le PSG. Et on a quoi à perdre face à une formation avec de telles individualités ? Il faut avoir la dalle, rentrer à fond dans la bataille pour ne pas avoir de regrets. Notre avenir dépend de nous. On a tous envie de rester en Ligue 1. Être à notre niveau ne suffit pas. Il faut gratter un peu plus, aller chercher un peu plus loins en nous-mêmes. »

La stat’

Monaco n'a perdu qu'un seul de six derniers déplacements en Ligue 1 à Strasbourg. Les Monégasques restent même sur deux succès de suite en Alsace dans l'élite. Le dernier en 2008, lors de la dernière saison du RSCA en Ligue 1 avant sa descente aux enfers.

L'info en plus

Strasbourg a connu et a formé de nombreux joueurs de très haut niveau. Malheureusement, l'histoire du Racing s'écrit désormais au passé. Francis Piasecki, meneur de jeu emblématique du club champion de France en 1979, est décédé lundi dernier à l'âge de soixante-six ans. Le Mosellan d'origine polonaise est arrivé à Strasbourg en 1977, là où il effectue toute sa fin de carrière. Avant le Racing, il a trimbalé son sens du jeu à Valenciennes, Metz, Sochaux et le Paris Saint-Germain. A Strasbourg, il est le maître à jouer de l'équipe de Gilbert Gress. Intelligent, distributeur du jeu, il joue tous les matchs lors de la saison du titre en 1978/1979. Il est sélectionné à trois reprises en équipe de France. Après sa carrière de joueur, il embrasse une carrière d'entraîneur. En 1985, il devient même numéro un au Racing, ne pouvant malheureusement pas empêcher la relégation du club en Ligue 2. Petit à petit, il s'éloigne du football pour se consacrer à son autre passion, la pêche. Installé dans les Vosges depuis plusieurs années, Francis Piasecki recevra un vibrant hommage vendredi soir juste avant la rencontre face à l'AS Monaco.

Les 5 derniers Strasbourg – Monaco en Ligue 1

05/04/2008 : Strasbourg 0-2 Monaco (Nenê et Fabio Santos)
14/08/2005 : Strasbourg 1-2 Monaco (Le Pen pour Strasbourg, Squillaci et Chevanton pour Monaco)
16/03/2005 : Strasbourg 0-0 Monaco
12/05/2004 : Strasbourg 0-0 Monaco
24/11/2002 : Strasbourg 1-0 Monaco (Bassila)

Effectif

Strasbourg

Infirmerie : Nuno Da Costa (aine), Kader Mangane (cuisse), Anthony Gonçalves (mollet)

Monaco

Infirmerie : Pietro Pellegri (soins), Diego Benaglio (cuisse), Adama Traoré (soins), Julien Serrano (soins)

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.