[Avant-match] Juventus FC – AS Monaco FC

JUVASM-AVANT-MATCH-2016-2017

Monaco s'est encore rapproché du titre en Ligue 1, mais s'est éloigné de la finale de la Ligue des Champions mercredi dernier (0-2). Au Juventus Stadium, les asémistes devront réaliser un véritable exploit pour rejoindre Cardiff. Y croire ne coûte rien, même si les Italiens sont les spécialistes pour conserver un résultat. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Le Paris Saint-Germain ne rêvait que d'une chose : que la défaite de Monaco face à la Juventus fasse vaciller le collectif rouge et blanc et lui fasse lâcher des points sur la pelouse de Nancy lors de la trente-sixième journée de Ligue 1. Finalement, il n'en ai rien. L'ASM a le cuir solide et a réussi à s'imposer sans trembler sur la pelouse synthétique lorraine (0-3). Leonardo Jardim s'était même permis de laisser sur le banc Tiémoué Bakayoko et Kylian Mbappé, alors que Benjamin Mendy prenait place en tribunes. Toujours leader de Ligue 1, Monaco n'a plus besoin que d'une victoire pour être officieusement sacré champion de France.
Les asémistes ont peut-être un avantage par rapport aux rivaux parisiens. Celui d'avoir encore une autre compétition à jouer au milieu des rencontres de championnat. Car si le PSG jouera encore une finale de Coupe de France, elle interviendra seulement à la fin du championnat. Pour rester concentrer sur l'objectif national, rien de mieux que de jouer entre temps sur la scène continentale. Battu 2 à 0 à l'aller sur sa pelouse, Monaco se retrouve dans une posture qu'il a déjà connu cette saison, même si cette fois le match retour se joue à l'extérieur. Contre Manchester City, l'ASM comptait également deux buts de retard avant le retour. Poussés par leur public, les Monégasques avaient inversé la tendance face aux Anglais (3-1). Pour rejoindre la finale, il faudra récidiver. Mais sans l'appui du stade Louis-II.
Fort de neuf succès de rang en Ligue 1, Monaco s'avance confiant pour ce dernier duel avec la Juve. Pourtant, les Monégasques n'ont gagné qu'un seul de leurs quatre derniers déplacements européens (un nul et deux défaites). C'était à Dortmund (2-3) avec le contexte particulier dont tout le monde se souvient. Toutes compétitions confondues, l'ASM n'a perdu qu'un seul de ses huit derniers voyages (un nul et six victoires).
Malheureusement, pour ce match, Leonardo Jardim devrait une nouvelle fois être privé de Benjamin Mendy. Toujours touché aux ischio-jambiers, l'ancien marseillais reste incertain. Djibril Sidibé devrait donc continuer son dépannage à gauche, alors que Nabil Dirar conservera le couloir droit. Le technicien portugais pourrait être tenté de titulariser Joao Moutinho au milieu à la place de Tiémoué Bakayoko, pour apporter une touche technique supplémentaire. Devant, Kylian Mbappé retrouvera sa place de titulaire aux côtés de Radamel Falcao. Buteur à chaque match éliminatoire cette saison en LDC, le natif de Bondy n'a pas trouvé la faille à l'aller face à Buffon. Pour soigner ses statistiques, il devra marquer au deux fois au Juventus Stadium. Suffisant pour emmener l'ASM en prolongations. Avant peut-être de songer à l'exploit.

L'équipe probable : Subasic – Dirar (ou Sidibé), Glik, Jemerson, Sidibé (ou Mendy) – Bernardo Silva, Bakayoko (ou Moutinho), Fabinho, Lemar – Mbappé, Falcao

L'adversaire : Juventus Football Club

A l'instar de Monaco, la Juventus y est presque. En décrochant un précieux point ce week-end dans le derby face au Torino (1-1), la Vieille Dame garde une avance confortable sur Naples et la Roma et devrait être sacrée championne d'Italie le week-end prochain. La sauveur de samedi s'appelle Gonzalo Higuain. Mené jusqu'à la dernière minute par un but de Ljajic, la Juve, remaniée, a trouvé l'ouverture par son buteur argentin, auteur de sa vingt-quatrième réalisation en Serie A. Ce nul a tout de même mis fin à une série de trente-trois victoires consécutives à domicile en championnat.
Gonzalo Higuain est donc devenu en une semaine l'homme providentiel du club piémontais. Auteur d'un doublé à l'aller sur la pelouse du stade Louis-II, l'Argentin a rapproché la Juve de sa neuvième finale de Ligue des Champions. Face au Torino, Miralem Pjanic, la défense titulaire et Gianluigi Buffon ont été laissé au repos. Massimiliano Allegri pourra donc compter sur une groupe en pleine possession de ses moyens pour conserver le résultat. L'ancien coach du Milan récupérera aussi Sami Khedira, suspendu à l'aller.
Car la Juve n'est jamais plus forte que lorsqu'elle a remporté le match aller. Cette saison, les Turinois ont tout de même lâcher échapper une rencontre, lors de la demi-finale retour de la Coupe d'Italie. Naples avait réussi à s'imposer 3 buts à 2 mais n'avait pu empêcher la Juve d'accéder à la finale grâce à sa victoire 3-1 à l'aller. Il s'agit d'ailleurs de la seule défaite turinoise sur les vingt-quatre derniers matchs toutes compétitions confondues. La Juventus a également empilé six clean-sheets lors des huit derniers matchs. Le 0-0 décroché face au Barça en quart de finale retour de C1 a démontré que le club italien était capable de conserver un résultat sans fléchir. Il n'a pas perdu cette saison en C1 et n'a encaissé que deux petits buts.
Mardi soir, Monaco devra réaliser un véritable exploit puisque la Juve n'a plus perdu dans son Juventus Stadium depuis presque deux ans et un revers concédé face à l'Udinese le 23 août 2015 (cinquante matchs). Le nul face au Torino a mis fin à une série de dix-sept victoires de suite à domicile toutes compétitions confondues. L'Olympique Lyonnais était, avant l'autre club turinois, à avoir arraché un nul sur la pelouse italienne (1-1 le 2 novembre dernier). La Juventus se méfie tout de même des clubs français et surtout de Monaco. Elle sait que le club princier est capable de réaliser l'impensable. A eux de faire perdurer le réalisme et le pragmatisme italien pour ne pas tomber dans le piège monégasque.

L'équipe probable : Buffon – Barzagli, Bonucci, Chiellini – Dani Alves (ou Cuadrado), Pjanic, Khedira, Alex Sandro – Dybala, Mandzukic – Higuain

MATCH ALLER : mercredi 3 mai, demi-finale aller, Monaco 0-2 Juventus (29' Higuain, 59' Higuain)

La clé du match : le réalisme

Mardi dernier au match aller, la Juventus a puni l'AS Monaco grâce à un réalisme glaçant. Sur ses deux seules occasions, Gonzalo Higuain a crucifié le club asémiste. Au total, la Juventus a converti en buts deux de ses quatre tirs cadrés. En face, Monaco a inquiété Gianluigi Buffon à six reprises. Pour réussir l'exploit, il faudra se mettre au niveau des italiens en matière de réalisme. Et se rapproche des statistiques du championnat. En Ligue 1, Monaco a marqué quatre-vingt-dix-huit buts en deux-cents-vingt tirs cadrés, soit un peu moins de 50% de réalisme. Proche de la performance réalisée par les Italiens la semaine passée.

La décla' : Massimiliano Allegri

allegri« Nous devons nous reposer puis penser à Monaco. C'est une équipe avec un grand talent. Notre qualification n'est absolument pas décidée et nous devons gagner le deuxième match. »

La stat'

Evidemment, les statistiques ne jouent pas en faveur de l'ASM. Les Monégasques n'ont que 2% de chance de rejoindre la finale selon les précédents en C1. Néanmoins, Monaco a réussi à se qualifier quatre fois sur les huit dernières doubles confrontations où il avait perdu le match aller en Ligue des Champions

Effectif

Juventus

Infirmerie : Marko Pjaca

Monaco

Infirmerie : Benjamin Mendy (ischio-jambiers), Almamy Touré, Gabriel Boschilia (ligament croisé du genou droit)

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire