[Avant-match] FC Metz – AS Monaco FC

fcmasm-avant-match-2016-17

A Metz vendredi (20h45), Monaco aura l’occasion de battre un record en décrochant une quinzième victoire de suite dans l’élite. Un véritable exploit lorsqu’on connaît le climat actuel en Principauté. Présentation.

La forme des rouges et blancs

Vendredi soir, à Metz, Monaco aura l’occasion d’écrire l’histoire, de faire partie des meilleurs. S’ils s’imposent sur la pelouse des Grenats lors de la troisième journée de Ligue 1, les Monégasques enchaîneront une quinzième victoire consécutive en championnat. Un record ! Le Bordeaux de Laurent Blanc s’effacera des tablettes et celui de Jardim trônera seul en tête des livres d’histoire du football.
Souvent, ce genre d’exploit se fait dans la difficulté, dans l’adversité. Monaco connaît ça depuis plusieurs jours. La faute aux multiples rumeurs de transferts qui entourent le club et à la zizanie mise en interne par les médias. Deux cas interpellent. Celui de Kylian Mbappé d’abord. Le natif de Bondy désire toujours rejoindre le Paris Saint-Germain, mais le club francilien n’a toujours pas transmis d’offre. La jeune pépite monégasque semble hors de forme et a été préservée par son entraîneur dimanche dernier à Dijon. Il n’a finalement pas été convoqué pour cette rencontre. Celui de Fabinho ensuite. Le Brésilien souhaite lui aussi signer dans la capitale. Des discussions sont en cours mais un accord semble difficile à trouver. A l’heure actuelle, les deux hommes restent Monégasques, et pourraient l’être encore une saison de plus.
Pour préparer ce déplacement peut-être historique en Lorraine, Leonardo Jardim a écarté toutes ces rumeurs d’un revers de la main en conférence de presse. Lui rêve d’une vingtième victoire sur les vingt-deux derniers matchs de Ligue 1, d’un trente-cinquième match de suite avec au moins un but inscrit. Et on le comprend. Le technicien portugais a laissé filer Gil Dias à la Fiorentina, non sans lui offrir quelques minutes de temps de jeu sous le maillot à la diagonale dimanche dernier. Ce week-end, il pourra compter sur l’ensemble de son effectif. Même Almamy Touré, touché au bassin avant le match à Dijon, est de retour. Rachid Ghezzal fait lui sa première apparition dans le groupe.
Le onze de départ ne devrait donc pas être chamboulé. L’équipe tourne plutôt bien et a déjà inscrit sept buts en deux matchs. Surtout, Monaco a marqué cinq fois sur coups de pied arrêtés, avec trois passes décisives de Joao Moutinho. Enfin, l’ASM tient déjà son buteur. Radamal Falcao totalise quatre buts en deux matchs, et a réussi un deuxième triplé sous le maillot asémiste. Le Colombien, récent papa pour la troisième fois, devrait une nouvelle fois être orphelin de Kylian Mbappé. L’international français cédera sa place à Adama Diakhaby ou à Guido Carrillo. L’Argentin avait réussi un doublé l’an passé à St-Symphorien, lors d’une démonstration de force (0-7). Et si la Lorraine était une terre d’exploit historique pour Monaco ?

L’équipe probable : SubasicSidibé, Glik, Jemerson, Jorge Rony Lopes, Fabinho (ou Tielemans), Moutinho, Lemar Falcao, Diakhaby

L’adversaire : Football Club de Metz

Pour la première fois depuis douze ans, le FC Metz enchaîne une deuxième saison consécutive dans l’élite du football français. Quatorzième l’an passé, malgré des points de pénalité, le FCM espère s’installer encore plus durablement en Ligue 1. Mais Philippe Hinschberger sait que le maintien sera encore très dur à aller chercher, surtout que ses joueurs se sont inclinés lors des deux premières journées. Face à Guingamp d’abord (1-3), puis à Bordeaux (2-0).
Deux défaites qui ont mis en lumière une préparation délicate, conclue par deux nuls face au Standard de Liège (1-1) et à Crystal Palace (1-1). La faute à un mercato agité qui a vu partir les meilleurs atouts offensifs du club. Cheick Diabaté et Mevlut Erdinç, quatorze but à eux deux, ont vu leur prêt s’arrêter là. La jeune pépite de dix-neuf ans, Ismaïla Sarr, est devenue la vente la plus chère de l’histoire du club. L’ailier aux cinq buts et cinq passes en Ligue 1 a rejoint Rennes pour dix-sept millions d’euros. Derrière, Simon Falette (Francfort), Georges Mandjeck (Sparta Prague) et Guido Milan (Veracruz) sont aussi partis.
Mais qui pour remplacer tous ces titulaires ? De nombreux jeunes venus d’Afrique, comme Ibrahima Niane, meilleur buteur du championnat sénégalais. Mais aussi une valeur sûr de Ligue 1, Nolan Roux. L’attaquant de vingt-neuf ans vient se relancer en Lorraine. Il a pour l’instant inscrit le seul but du FCM dans cette nouvelle saison, lui qui n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis six mois. Pour clore ce mercato, le club lorrain aurait peut-être trouvé le remplaçant d’Ismaïla Sarr en la personne de Sam Larsson, international suédois de vingt-quatre ans évoluant à Heerenveen aux Pays-Bas.
Un renfort bienvenu pour des Grenats qui n’ont plus gagné depuis quatre matchs dans l’élite, et qui restent même sur trois défaites de suite, en comptant le revers à Guingamp en fin de saison dernière. A domicile, ils n’ont remporté qu’un seul de leurs six derniers matchs (deux nuls et trois défaites) et recevront le PSG lors de la cinquième journée. Ils se rappellent aussi aux bons souvenirs de quelques claques reçues l’an passé, dont celle face à Monaco (0-7) en octobre. Pourtant, les Lorrains avaient été tout proches d’offrir le titre aux Monégasques en ratant de peu d’accrocher le PSG mi-avril (2-3). Metz et Monaco continueront-ils à écrire leur histoire commune vendredi soir ?

L’équipe probable : Didillon – Ivan (ou Rivierez), Bisevac, Philipps, Assou-Ekotto – Poblete, Diagne – Jouffre, Cohade, N’Guette – Roux

La clé du match : les débuts de mi-temps

Face à Toulouse, Monaco est retombé dans ses travers de la saison dernière. Hors-sujet pendant quelques minutes, en début de match et en début de seconde période, les Rouge et Blanc ont encaissé deux buts en deux occasions. Contre Dijon, les asémistes ont rectifié le tir. Ils ont même renversé la situation en marquant dans les cinq premières minutes de chaque période. Face à Metz, Leonardo Jardim demandera la même attention à son onze de départ. Surtout que lorsque Monaco marque vite, le match devient souvent plus facile.

La décla’ : Luc Sonor

sonor« J’espère que les deux défaites de la saison passée (0-7 et 5-0) seront bénéfiques cette saison et que chacun en aura tiré toutes les conséquences. […] La défense messine m’inquiète vraiment et je pense que c’est dans ce domaine que des changements doivent s’opérer. »

La stat’

Toutes compétitions confondues, Monaco reste sur cinq succès de suite face à Metz, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Surtout, l’ASM n’a encaissé aucun but lors de ces cinq rencontres. En revanche, elle en a marqués dix-sept (dont douze en deux matchs l’an passé), soit une moyenne de plus de trois par match. Enfin, Monaco n’a plus perdu à Metz depuis mars 2006 en Ligue 1, soit quatre matchs et quatre victoires.

L’info en plus

supporters, Muneg'Oc

Les supporters monégasques ont pris l’habitude de remplir les parcages visiteurs en déplacement. Cette rencontre face à Metz étant classée à risque par la préfecture à cause du comportement des supporters messins ces derniers mois, un arrêté a été pris cette semaine concernant le déplacement des fans monégasques. Pour celles et ceux qui désireraient se rendre à Saint-Symphorien vendredi soir, l’achat d’un billet électronique sur le site de l’AS Monaco est obligatoire. Le soir du match, deux points de rendez-vous ont été mis en place par la police. Il est impératif de s’y rendre à 19h pour être escorté vers le stade. Le premier se situe au PC Autoroute de Moulins-lès-Metz sur l’A31 pour les supporters venants du Sud, et le second sur l’aire de Saint-Rémy sur l’A31 pour les supporters venants du Nord ou de la région parisienne.

Les 5 derniers Metz – Monaco en Ligue 1

01/10/2016 : Metz 0-7 Monaco (Lemar, Germain, Bernardo Silva, Fabinho, Carrillo x2, Boschilia)
20/12/2014 : Metz 0-1 Monaco (Ferreira-Carrasco)
19/01/2008 : Metz 1-4 Monaco (Aguirre pour Metz, Menez x2, Piquionne et Gakpé pour Monaco)
04/03/2006 : Metz 2-1 Monaco (Plasil csc et Tum pour Metz, Di Vaio pour Monaco)
16/10/2004 : Metz 1-1 Monaco (Djiba pour Metz, Adebayor pour Monaco)

Effectif

Monaco

Infirmerie : Pierre Nguinda (reprise), Loïc Badiashile (rééducation), Adama Traoré (reprise)
Non-convoqués : Kylian Mbappé, Jordi Mboula, Gabriel Boschilia

22 septembre 2017
20 h 45 min

LOSC LILLE vs AS Monaco FC

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire