[Avant-match] AS Monaco FC – OGC Nice

ASMOGCN-AVANT-MATCH-2017-2018

Après un retour à la Ligue 1 délicat, Monaco se voit proposer un deuxième derby en une semaine. Celui-ci au Louis-II et en Ligue 1 mardi (21h). Tombés sur un bloc compact à Montpellier, les Monégasques retrouvent leur antre, là où ils sont irrésistibles offensivement. La suprématie régionale est en jeu. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

2018 ne pouvait pas être qu'une année de victoires. Après deux succès de rang dans cette nouvelle année, Monaco a déjà mis fin à cette série sur la pelouse de Montpellier samedi soir. Un triste match nul 0-0, dans lequel les asémistes peuvent tout de même avoir quelques regrets. Pour la deux-centième sur le banc de Leonardo Jardim, ses hommes ont dominé la rencontre et se sont procurés les meilleures occasions. Sans jamais réussir à tromper un Benjamin Lecompte toujours bien placé.
Ce nul stoppe aussi une série de six victoires consécutives toutes compétitions confondues, obtenue depuis la défaite à Porto début décembre. L'ASM reste sur le podium de Ligue 1 mais voit désormais l'Olympique de Marseille se rapprocher, à seulement dix jours de se déplacer au Vélodrome. Avant, Monaco accueillera Lyon en Coupe de France, mais surtout Nice ce mardi pour le compte de la vingt-et-unième journée de Ligue 1.
Après deux déplacements en 2018, Monaco retrouve enfin son stade Louis-II. Là où il a remporté dix-huit de ses vingt derniers matchs de Ligue 1. Et surtout là où il a marqué au moins une fois dans ses quarante-six derniers matchs de championnat. Malheureusement, l'antre monégasque pourrait ne pas être garnie comme à l'habitude pour un derby. La programmation en semaine pourrait refroidir certains suppporters niçois de faire le déplacement. Les Ultras Monégasques, eux, seront bien là pour lancer cette nouvelle année à domicile.
Leonardo Jardim et ses hommes n'ont abandonné que cinq points au Louis-II en Ligue 1 cette saison, et espèrent évidemment décrocher une neuvième victoire à domicile. Avec l'enchaînement des matchs, le technicien portugais avait décidé de faire confiance à Kévin N'Doram et Almamy Touré face à Montpellier. Djibril Sidibé devrait retrouver sa place dans le onze pour ce derby. Tout comme Joao Moutinho, à la place d'un Fabinho suspendu. Radamel Falcao pourrait aussi être de retour aux côtés de Keita Baldé. Seule incertitude, l'état de forme de Jemerson. Le Brésilien est sorti sur blessure à la mi-temps dans l'Hérault. Remplacé par Andrea Raggi, sa blessure sera évaluée mais aucun risque ne devrait être pris. Surtout qu'un derby demande une implication de tous les instants. Pas question de refuser un duel. Ce derby doit lancer la deuxième partie de saison à domicile. La saison dernière, Monaco avait remporté ses neuf matchs à la maison sur la phase retour. Difficile de faire mieux.

L'équipe probable : Subasic – Sidibé, Glik, Raggi, Jorge – Rony Lopes, N'Doram (ou Tielemans), Moutinho, Lemar – Baldé, Falcao

L’adversaire : Olympique Gymnaste Club Nice Côte d’Azur

2018 ne pouvait pas être qu'une année de défaites. Après deux revers dans cette nouvelle année, Nice a mis fin à cette série en s'imposant samedi soir à domicile face à Amiens. Un but de Pierre Lees-Melou a suffi à l'OGCN pour empocher les trois points. Les Niçois sont sixièmes de Ligue 1, à douze points de l'AS Monaco.
Eliminés en Coupe de France à Toulouse, et en Coupe de la Ligue face à Monaco, Nice n'a plus que deux compétitions à jouer : la Ligue 1 et la Ligue Europa. En attendant le retour de l'Europe, les Aiglons veulent prolonger leur série en championnat et confirmer les progrès affichés depuis fin novembre. Les hommes de Lucien Favre restent sur six matchs sans défaite, dont cinq victoires (un nul). Plus pragmatiques, ils ont décroché quatre victoires par un but d'écart, et n'ont encaissé que quatre buts lors des six derniers matchs de Ligue 1.
Nice a également stoppé l'hémorragie à l'extérieur. Après quatre défaites lors de ses cinq premiers déplacements, le club azuréen n'a plus perdu loin de son stade depuis le 27 octobre et un match au Parc des Princes (3-0). Depuis, les Niçois ont décroché deux nuls à Caen et Lille, et deux victoires à Toulouse et Nantes. Néanmoins, Nice n'a réussi qu'un seul clean-sheet en neuf matchs à l'extérieur dans l'élite (0-1 à Rennes).
Pour ce faire, Dante, non-utilisé contre Amiens, devrait retrouver une place de titulaire dans l'axe de la défense. Pour empêcher l'ASM de marquer dans un huitième derby sur les neuf derniers à domicile en Ligue 1. Sur le banc au coup d'envoi du match contre Amiens, Mario Balotelli a tout de même fait son retour en seconde période sur le terrain. Absent contre Monaco en Coupe de la Ligue pour une fatigue musculaire, l'Italien pourrait être titulaire au Louis-II, même s'il n'y a jamais marqué. Meilleur buteur du club avec dix buts en Ligue 1, l'ancien milanais remplacera Alassane Pléa, peut-être décalé sur un côté. Les deux auront pour objectif de retrouver les filets au Louis-II, après trois derbys en Ligue 1 sans marquer. Surtout, une victoire permettrait à Nice de continuer à rêver des quatre premières places. Et de conserver la suprématie régionale sur la saison.

L'équipe probable : Benitez – Burner (ou Jallet), Marlon, Dante, Le Marchand – Lees-Melou, Tamézé, Seri – Srarfi (ou Pléa), Balotelli, Saint-Maximin

MATCH ALLER : 9 septembre 2017, 5ème journée, Nice 4-0 Monaco (6' Balotelli (sp), 18' Pléa, 60' Balotelli, 85' Ganago)

La clé du match : les attaquants de pointe

Deux retours, deux attaquants internationaux, deux redoutables buteurs. D'un côté, Radamel Falcao, de l'autre, Mario Balotelli. Les deux hommes devraient être titulaires ce mardi soir dans le derby entre Monaco et Nice. Les deux sont blessés depuis le début de l'année 2018 et lancent donc leur nouvelle année avec un derby. L'Italien a inscrit dix buts en Ligue 1 en douze titularisations, seize toutes compétitions confondues. Le Colombien compte quinze buts en championnat, dix-neuf toutes compétitions confondues. L'opposition est belle, même si Balotelli marque peu en déplacement. La saison dernière, il était resté muet sur le Rocher, laissant toute la lumière à Radamel Falcao, auteur d'un doublé. Muet à l'aller, le Colombien voudra répondre à l'Italien, double buteur à l'Allianz Riviera. Deux hommes pour une seule couronne de roi du derby.

La décla' : Allan Saint-Maximin

Saint Maximin« Peu importe l'équipe qu'on a en face, le plus important c'est de gagner ce match. J'ai un peu parlé de ce derby avec mes coéquipiers, notamment avec Malang Sarr. Ils m'ont dit que c'est la première fois que je vais jouer à l'extérieur et, en même temps à domicile. »

La stat’

A domicile, Monaco n'a pas l'habitude de laisser échapper la victoire. Pourtant, depuis trois matchs, les Monégasques affichent plus de difficultés au moment de s'imposer sur leur pelouse. Les Rouge et Blanc ont remporté leurs trois derniers matchs à domicile, mais à chaque fois par un seul but d'écart. 1-0 face à Angers, 3-2 contre Troyes et 2-1 contre Rennes. Avant cela, l'ASM s'était incliné 2-1 face au PSG. Le temps des déculottés infligées remonte à début novembre (6-0 contre Guingamp). Au passage, les dix derniers derbys en championnat ont toujours trouvé un vainqueur.

L'info en plus

(photo asmonaco.com)
(photo asmonaco.com)

Pendant que Monaco peinait à trouver l'ouverture à Montpellier, Louka tentait lui de se qualifier pour l'Eurovision sur France 2. Le jeune artiste, ancien éducateur-animateur au centre de formation du club asémiste, participait à l'émission « Destination Eurovision ». Le but, trouver le chanteur qui représentera la France dans le plus grand concours de chant organisé au mois de mai au Portugal. Dans la première demi-finale, Louka s'est finalement qualifié avec sa chanson « Mamma Mia ». Il accompagne Lisandro Cuxi, Emmy Liyana et Malo en finale. Ces quatre-là seront rejoints très prochainement par quatre autres chanteurs. Ensuite, la grande finale déterminera quel artiste aura son ticket pour le Portugal. Luca Bennici, de son vrai nom, conserve toutes ses chances. La saison dernière, il est revenu à La Turbie pour partager son expérience et chanter son titre « Gamin » en exclusivité pour la web-TV du club. La légende raconte qu'il a écrit ce titre dans les couloirs du Louis-II.

Effectif

Monaco

Infirmerie : Jemerson (cuisse), Julien Serrano (soins)

Suspendu : Fabinho

Nice

Infirmerie : Nampalys Mendy, Arnaud Lusamba, Arnaud Souquet (pied), Mickaël Le Bihan (fracture de fatigue tibia)

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire