[Avant-match] AS Monaco FC – EA Guingamp

EAGASM-AVANT-MATCH-2017-2018

Une semaine après l'abandon de son titre lors d'une claque reçue au Parc des Princes, Monaco a cinq journées pour valider sa deuxième place. La première de ses cinq finales se joue samedi soir (20h) à Guingamp avec plusieurs incertitudes. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Cet avant-match pourrait être vide. Comme la dernière prestation de Monaco sur la pelouse du Parc des Princes dimanche dernier. Une déroute. Pire, une humiliation. Une défaite 7 buts à 1 face au Paris Saint-Germain, et un titre de champion de France qui change de main. L'ASM n'avait plus perdu en Ligue 1 depuis le 29 novembre 2017. Toutes les bonnes séries ont une fin. Celle-ci s'arrête à dix-sept matchs sans défaite en championnat.
Désormais, il reste cinq rencontres pour assurer la seconde place. Monaco ne compte plus que quatre points d'avance sur Lyon et Marseille. Les hommes de Leonardo Jardim ont donc besoin de quatre victoires lors des cinq dernières journées pour valider leur qualification directe pour la prochaine phase de poule de la Ligue des Champions. Tout commence à Guingamp mardi soir, pour un déplacement périlleux.
Car les Rouge et Blanc n'ont remporté qu'un seul de leurs quatre derniers voyages dans l'élite. Monaco n'a même gagné que trois fois lors des dix derniers matchs à l'extérieur qu'il a disputés en Ligue 1. Avec trois déplacements encore à effectuer dans cette fin de saison, les pièges sont nombreux. Loin de son stade Louis-II, le club asémiste continue d'être efficace devant, mais encaisse beaucoup de buts derrière. Un seul clean-sheet sur les six derniers matchs à l'extérieur.
Et comme si cela ne suffisait pas, Leonardo Jardim doit faire face à une infirmerie bien garnie. En plus des habitués, Djibril Sidibé, Kamil Glik, Keita Baldé et Danijel Subasic y ont élu domicile cette semaine. Le premier nommé ne rejouera sûrement pas cette saison avec l'ASM. Il souffre d'une lésion au ménisque du genou, et sa participation à la Coupe du monde est compromise. Le défenseur polonais et le gardien croate devraient être dans le groupe. En revanche, Jovetic, Baldé, et Benaglio sont forfaits.
Face à cette situation, l'entraîneur portugais devrait miser sur un milieu renforcé avec Fabinho, Moutinho et Tielemans. Derrière ces trois-là, Andrea Raggi pourrait être titulaire, avec Almamy Touré à droite et Jorge à gauche. Devant, Radamel Falcao sera entouré par Rony Lopes et Thomas Lemar. Les choix sont limités, et les esprits sont touchés. Seule une victoire peut permettre à Monaco d'oublier. Un peu.

L'équipe probable : Subasic (ou Sy) – Touré, Raggi (ou Glik), Jemerson, Jorge (ou Raggi) – Fabinho, Moutinho, Tielemans (ou N'Doram) – Rony Lopes, Falcao, Lemar

L’adversaire : En Avant de Guingamp

A Guingamp, on a l'impression que l'EAG traverse les saisons sans difficultés. Avec quarante-deux points au compteur, les Bretons sont presque officiellement maintenus en Ligue 1. Il compte treize points d'avance sur le barragiste lillois, et n'ont plus besoin que d'une victoire pour valider leur ticket pour une nouvelle participation au championnat de France de Ligue 1.
Pourtant cette saison n'a pas été si simple. Guingamp a joué l'alternance d'abord, avant d'enchaîner ensuite les séries. Le gros coup de mou s'est ressenti en novembre. Le PSG a laissé sa traditionnelle crise à l'EAG. Les hommes d'Antoine Kombouaré ont enchaîné sept matchs sans victoire, avant de retrouver le succès à Troyes début décembre. S'en suit une bonne série, puis une mauvaise. Et ainsi de suite. Jusqu'à la dernière bonne, celle des beaux jours. Guingamp reste sur trois matchs sans défaite, et a seulement vu sa série de deux victoires de suite s'arrêter à Lille samedi dernier. Les Guingampais étaient menés 2-0 sur la pelouse du LOSC, mais sont revenus grâce à deux buts dans les derniers instants.
L'EAG a inscrit huit buts lors de ses trois derniers matchs, et n'en a pris que trois. Néanmoins, les Rouge et Noir n'ont réalisé qu'un clean-sheet lors de leurs huit derniers matchs de Ligue 1. Guingamp a aussi construit son maintien à domicile avec vingt-sept points pris à Roudourou. Les Bretons y restent sur deux succès convaincants face à Bordeaux (2-1) et Troyes (4-0), après une série de cinq matchs sans succès. Pour cette fin de saison, Antoine Kombouaré et ses hommes s'offrent deux matchs de prestige à domicile avec cette réception de Monaco, puis celle de Marseille pour l'avant-dernière journée. Guingamp ressemble à un arbitre pour les places en Ligue des Champions.
Pour ce match, Antoine Kombouaré doit faire face, comme son homologue monégasque, a une infirmerie bien remplie. Lucas Deaux, Yannis Salibur ou encore Abdoul Camara sont blessés. Moustapha Diallo est, lui, suspendu. Le Sénégalais a inscrit cinq buts cette saison (deuxième meilleur buteur du club), comme l'année dernière. Et tous les supporters monégasques se souviennent de ses buts face à l'ASM, que ce soit la saison dernière au Louis-II, ou en Ligue 2 en 2012. Sans lui, l'EAG comptera sur son meilleur buteur, Jimmy Briand. L'ancien lyonnais est infatiguable à trente-deux ans. Il totalise huit buts en Ligue 1 et est impliqué dans plus d'un quart des buts de son équipe. Il accompagne quelques fois le jeune Marcus Thuram, fils de. A vingt ans, il découvre la Ligue 1 avec Guingamp et y a déjà scoré à deux reprise en vingt-sept matchs. L'autre nouvel atout de l'EAG s'appelle Clément Grenier. Arrivé cet hiver de sa prison dorée lyonnaise, l'international français a déjà convaincu et retrouvé une partie de sa technique. La jeunesse et l'expérience, une association bien connue du club monégasque. Pour le même résultat ?

L'équipe probable : Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Rebocho - Didot, Blas - Bénézet, Grenier, Coco - Briand

MATCH ALLER : 4 novembre 2017, 12ème journée, Monaco 6-0 Guingamp (10' Carrillo, 27' Traoré, 36' Baldé, 45'+1 Fabinho (sp), 75' Traoré, 78' Carrillo)

La clé du match : l'orgueil

Ça peut paraître évident de parler d'orgueil, mais c'est quand même bien de ça dont les Monégasques auront besoin sur la pelouse de Guingamp. Humiliés à Paris, ils devront montrer un autre visage et prouver à la Ligue 1 qu'ils restent bien le dauphin du PSG. Certains joueurs ne sont plus au niveau depuis plusieurs semaines. Bousculés par le coach, ils n'ont toujours pas réagi et n'ont plus beaucoup de matchs pour se montrer. A Guingamp, les équipes savent qu'il est souvent compliqué de s'y imposer facilement, tant l'EAG demande à l'adversaire une grande implication. Aux Rouge et Blanc d'en faire preuve samedi soir.

La décla' : Antoine Kombouaré

« Après leur défaite 7 à 1 contre le PSG, les monégasques seront forcément revanchards. Ils voudront également prendre les trois points, car cela pousse fort derrière eux pour reprendre la deuxième place. […] Au match aller, nous avions pris 6-0. On ne veut pas tendre l’autre joue lors de ce match. Il va donc falloir donner le max pour leur montrer qu’on vaut mieux que ça. Il faudra de toute façon jouer un grand match de football pour espérer un résultat positif. »

La stat’

Lorsqu'on regarde la fiche du match aller en novembre dernier, on a comme l'impression d'être dans un autre temps. Guido Carrillo avait inscrit un doublé, tout comme Adama Traoré. Le premier a rejoint Southampton en janvier, quand le second visite en long, en large et en travers, l'infirmerie monégasque. Mais dans ce match, il faut surtout retenir les trois passes décisives d'Almamy Touré. Le latéral malien sera titulaire ce samedi en l'absence de Djibril Sidibé. Il compte cinq passes décisives en Ligue 1 en quinze matchs, dont neuf en tant que titulaire. Sa dernière date de dimanche dernier sur la pelouse du Parc pour Rony Lopes. Et si enfin, Almamy Touré saisissait sa chance ?

L'info en plus

Après avoir ouvert son capitale à ses supporters à la manière par exemple du FC Barcelone, l'En Avant de Guingamp continue sa « politique ambitieuse et volontariste » en confirmant cette semaine les prochains travaux du stade du Roudourou pour l'été prochain. Le stade sera modernisé et agrandi. Les angles des tribunes seront réaménagés « pour offrir [au] public toujours plus de confort et une qualité de spectacle renforcée ». Ces travaux seront financés à 90% par le club lui-même « grâce à [une] gestion rigoureuse et saine ».

Les 5 derniers Guingamp – Monaco en Ligue 1

25/02/2017 : Guingamp 1-2 Monaco (Didot pour Guingamp, Glik et Fabinho pour Monaco)
27/09/2015 : Guingamp 3-3 Monaco (Privat et Bénézet x2 pour Guingamp, Bernardo Silva, Raggi et Dirar pour Monaco)
08/02/2015 : Guingamp 1-0 Monaco (Lévêque)
14/12/2013 : Guingamp 0-2 Monaco (Martial et Kurzawa)
04/10/2003 : Guingamp 1-2 Monaco (Goussé pour Guingamp, Giuly x2 pour Monaco)

Effectif

Monaco

Infirmerie : Djibril Sidibé (genou), Stevan Jovetic (reprise), Keita Baldé (cuisse), Pietro Pellegri (reprise), Diego Benaglio (genou), Adama Traoré (reprise)
Incertains : Kamil Glik (reprise), Danijel Subasic (cuisse)

Guingamp

Infirmerie : Yannis Salibur (cuisse), Matteo Ahlinvi (coup), Lucas Deaux (mollet), Nathael Julan (cuisse), Abdoul Camara (ligaments croisés)
Suspendu : Moustapha Diallo

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire