D. Subasic : « Si on passe encore, c’est énorme »

SubasicDanijel

Avant Manchester City - AS Monaco, mardi en Ligue des Champions, Danijel Subasic a répondu aux questions de Mathieu Faure, pour Monaco-Matin. Lors de cet entretien le portier croate a évoqué le match face à City, le championnat et son cas personnel. Extraits.

A 32 ans, Danijel Subasic a tout connu, ou presque, avec l'AS Monaco. La zone rouge et le titre en Ligue 2, le podium de Ligue 1, les quarts de finale de la Ligue des Champions... A la veille d'un déplacement à Manchester pour y affronter le City de Pep Guardiola "Suba" n'a pas de pression.

"La Ligue des Champions c'est excitant, ce sont les matchs où tu donnes le plus car c'est peut-être les derniers matchs européens de la saison. On doit jouer notre jeu sans se prendre la tête. Evidemment que City est favori, il faut être franc, il faut oublier cette histoire de 50-50, jouons notre jeu et on verra comment ça va se passer."

S'il ne veut pas mettre de pression sur ses coéquipiers, Subasic a conscience que la tâche ne sera pas facile face à Guardiola et le all-star citizen (Aguero, De Bruyne, Yaya Touré...)

"C'est sûr qu'être confronté à un coach comme ça avec ses connaissances tactiques ça te motive naturellement. Surtout quand tu regardes le CV des adversaires : Aguero, De Bruyne, Sterling... (Aguero a joué une finale de Coupe du monde, gagné l'Europa League, deux fois la Premier League... / De Bruyne est le meilleur joueur du championnat allemand 2015, vainqueur d'une Coupe d'Allemagne, d'une Coupe de la Ligue anglaise... / Sterling est Golden Boy 2014 et a déjà marqué à 2 reprises avec la sélection anglaise à 22 ans, ndlr)

Dans ce genre de match il faut garder un niveau de concentration très élevé (il parle de son poste de gardien surtout ndlr). Je ne sais pas si je serais beaucoup sollicité, mais ce sont les matchs où tu l'es le moins qui sont plus compliquer à gérer. C'est souvent comme ça cette saison en Ligue 1, tu ne touches pas un ballon pendant une heure et d'un coup un mec arrive en face à face contre toi ! Il faut rester concentrer, du coup je parle beaucoup avec mes défenseurs pour me maintenir dans le rythme."

Subasic : "Je suis arrivé en Ligue 2 avec Nabil Dirar, contre Arsenal, on était titulaire tous les deux et il portait le brassard, ce n'est pas rien."
Subasic : "Je suis arrivé en Ligue 2 avec Nabil Dirar, contre Arsenal, on était titulaire tous les deux et il portait le brassard, ce n'est pas rien."

Subasic revient ensuite sur le match nul à Bastia et la performance de l'équipe, avant d'évoquer le championnat plus globalement. 

"A Bastia on a fait une première mi-temps pas terrible et une deuxième énorme. C'est maintenant qu'il faut rester ensemble, mettre les ego de côté comme on le fait depuis le début de l'année. Quand on se met tous au service du collectif, on est une grande équipe. Même quand on rencontre des équipes qui nous sont supérieures on est très difficile à battre.
Le championnat est important parce que c'est lui qui te qualifie en Ligue des Champions. Cette année on a envie d'être qualifié directement en poule et ne pas commencer en juillet et jouer quatre matchs pour aller en LDC."

Quand Mathieu Faure demande à Subasic si Monaco peut gagner la Ligue des Champions... 

"On peut gagner la Coupe de la Ligue parce qu'on est en finale (rires) ! La Ligue des Champions, à part le Real Madrid, le Bayern Munich et le FC Barcelone (propos surement recueillis avant PSG - FCB) personne ne peut dire qu'il va la gagner. Nous on a déjà atteint notre objectif en allant en huitième de finale. Maintenant si on passe encore, c'est énorme. On a aucune pression. Comme à Arsenal en 2015, on est là pour tout donner"

 

A PROPOS DE L'AUTEUR: Pierre Caron

@PierreCaron31

Laisser un commentaire