[Rothen Ouvre l’Œil] Un état d’esprit remarquable

rothenaloeil-5049a4b

Salut les supporters monégasques, c'est Jérôme Rothen. Bienvenue pour ma première rubrique sur Liveteam-asm.com. Ensemble nous reviendrons chaque mois sur les matchs ou les faits de l'actualité monégasque du mois écoulé. Commençons tout de suite avec les prestations de l'AS Monaco FC en ce mois d'Août et sur le mercato qui vient de fermer ses portes.

 

La Champion's League, un véritable objectif !

Monaco a débuté sa saison face à Fenerbahce. Au tirage ce n'était pas forcément simple car les monégasques auraient pu avoir plus "facile". Il fallait bien aborder le match aller, dans un contexte compliqué en Turquie. C'était difficile mais ça l'était également pour les turcs. Au final Monaco s'en est bien sorti en marquant un but précieux à l'extérieur. Le résultat n'était pas positif mais ce but était important dans une rencontre où l'équipe était quelque peu en dedans. Ce but donnait des possibilités pour le match retour, si les asémistes ne bafouaient pas à nouveau leur football. Venons en donc à ce fameux match retour. Il a démontré un état d'esprit qui laisse présager de belles choses pour des monégasques qui ont perturbé l'équipe adverse en la mettant sous pression. L'attitude était là, les joueurs répondaient présent et l'on a vu que se qualifier pour la Ligue des Champions était un réel objectif. Chose que l'on ne ressentait pas forcément les années passées avec les différents clubs qualifiés pour les tours préliminaires. Avec son envie et son pressing haut, Monaco s'est finalement qualifiée assez logiquement pour les play-off.

Guingamp, les joueurs n'y étaient pas

Dans la foulée vient le premier match de Ligue 1 avec la réception de Guingamp. Il n'est jamais facile de débuter une saison à domicile. Nous connaissons les conditions météorologiques en Principauté au mois d'Août, et ce contexte qui fait que tout le monde te voit déjà prendre les trois points. Psychologiquement, l'approche n'était pas la bonne comme cela s'est vu sur la première mi-temps. Les joueurs n'y étaient pas. Prendre deux buts de retard en une période, et de manière assez logique, demande un réel sursaut en seconde période. Ce fût le cas, ce qui démontre une belle force de réaction collective, une force de caractère, tout comme face à Fenerbahce où il a fallu remonter le score du match aller au match retour. Dans ce genre de situation, tu as la déception d'avoir perdu deux points mais il faut voir le verre à moitié plein et te dire que tu as au moins sauvé un point.

Le bon état d'esprit pour vaincre Villarreal

Monaco arrive à Villarreal en ayant retenu les leçons du match face à Guingamp. Je me souviens m'être battu après le tirage au sort car beaucoup d'observateurs ne voyaient pas Monaco passer . C'est quelque chose de bien français de croire que tout est toujours mieux ailleurs... J'étais persuadé que Monaco pouvait inquiéter Villarreal. L'équipe est arrivée en mode Champion's League avec l'objectif de faire déjouer l'adversaire. Beaucoup ont critiqué le jeu de l'ASM... C'est certain qu'on préfère tous voir du beau jeu, qu'elle te fasse plaisir, mais il y a des matchs où tu dois faire en fonction de l'adversaire. Jardim a été fort sur ce point là. Dans un premier temps, Monaco a fait déjouer Villarreal, comme face à Fenerbahce, en empêchant les redoublements de passes et en prenant la possession et pour les faire reculer sur leur but. Ce qui a parfaitement fonctionné et ce encore plus après l'ouverture du score sur pénalty en tout début de match. On sentait que les joueurs s'accrochaient. C'était différent de l'année dernière et je pense que c'était à cause de ce manque qu'ils n'ont pas terminé deuxièmes la saison dernière. Il y avait de la suffisance la saison passée avec certains joueurs qui avaient oublié les fondamentaux. Dans un groupe, dans une composition, chacun doit respecter son rôle. Tout d'abord, l'état d'esprit. Les défenseurs doivent en premier lieu bien défendre. Les milieux sont également là pour défendre mais aussi pour créer du jeu. Les attaquants doivent effectuer un repli défensif et faire mal à l'adversaire. L'année passée, tout ça semblait bien loin. Il y a deux ans c'était le point fort de Monaco, mais l'an dernier, ce n'était plus le cas jusqu'à ce début de saison. Comparé à Valence l'an passé, l'état d'esprit était supérieur. Il y avait cet esprit de jeu en équipe, en bloc. Quand tu as un état d'esprit comme celui là, c'est bon signe. J'ai aussi entendu des : "Villarreal a changé d'entraîneur, ils n'ont plus d'entraîneur, il manque des joueurs..." A Monaco aussi il manquait des joueurs. Il fallait faire avec, ce sont les aléas d'une saison. Tu t'imposes donc à Villarreal, quelque soit la manière. C'est difficile de gagner un match de Champion's League car oui, pour moi, c'est un match de Champion's League ! Je veux vraiment mettre un gros point sur cet état d'esprit retrouvé car je pense qu'avec lui, tu peux inquiéter les grosses équipes européennes. Je ne dis pas qu'ils gagneront la Champion's League mais ils passent quand même les deux barrages, ce qui n'est plus arrivé à un club français depuis quatre ans. Cette équipe a du talent et n'a rien à envier au quatrième de Liga, contrairement à ce que disait la plupart des médias. On me disait : "Soldado n'est pas là". C'est le meilleur joueur du monde Soldado ? Attention, c'est un très bon joueur mais s'il était aussi exceptionnel qu'on me le disait, il ne serait pas à Villarreal, mais au Barca, Real ou à l'Atletico. De plus, à Monaco il manquait aussi Falcao. Aujourd'hui si on me dit de choisir entre Falcao, Germain ou Soldado, je ne suis pas certain de prendre Soldado.

A Nantes, les jeunes ont montré de l'envie

Venons en au match suivant contre Nantes. Le choix de Jardim de mettre l'équipe B à La Beaujoire démontre à quel point les dirigeants lui avaient mis la pression pour se qualifier en Champion's League. La compétition phare est la Ligue des Champions et Monaco se doit de la jouer tous les ans, sauf catastrophe comme cela peut arriver sur une saison en championnat. C'est l'ADN du club de jouer la Coupe d'Europe. Je pense que suite au quart de finale perdu contre la Juventus, certains joueurs s'étaient vu trop beaux la saison passée.  Jardim s'est peut-être dit qu'enchaîner deux matchs en quatre jours n'était pas forcément dans les jambes de ses joueurs. Il a alors donné priorité au match retour contre Villarreal. Quand tu gagnes à Nantes, bien qu'il ne faille pas s'enflammer sur une victoire à Nantes, cela démontre que les jeunes ont envie de montrer des choses, ce qui est de bonne augure pour la suite de la saison. La saison passée, certains joueurs ont effectué des prestations indignes du maillot de l'AS Monaco. Cette année la concurrence, notamment avec les jeunes qui poussent, peut amener le groupe à se niveler vers le haut. Ce type de match témoigne d'une certaine cohésion, et montre que tout le monde est à sa place dans le groupe. Il y a bien sûr des joueurs cadres qui sont indiscutables, et dans certaines périodes de creux les jeunes devront accepter que malgré une éventuelle méforme, les cadres leur soient préférés. Quand chacun respecte sa place, la saison s'annonce bonne et c'est ce qu'il semble se passer à Monaco cette saison.

Se qualifier, peu importe la manière

Le retour contre Villarreal a été géré avec plein d'expérience. Je pense que le discours de Jardim a été de montrer aux joueurs de Villarreal qu'ils ne pourraient pas exister, et c'est ce qui est arrivé lorsque Monaco a joué très haut, en récupérant un bon nombre de ballons face à une équipe de Villarreal surprise de l'engagement physique de l'ASM. Le seul bémol est le manque de but, car quand tu es dans un temps fort il est bien d'être récompensé. Au bout de vingt minutes l'ASM a reculé un peu pour tomber dans un temps un peu plus faible. Villarreal jouait sur un rythme de sénateur. Monaco n'a pas été en danger, sauf la fois où Jemerson a sauvé le tir ralenti par Subasic. En début de seconde période, le pressing haut de Monaco a repris comme en début de match. Passé l'heure de jeu, tu gères le score sans te mettre en danger, puis vient ce but de l'ASM qui reste anecdotique puisque le score est déjà scellé et la qualification acquise. Monaco a joué un match plein d'expérience en ce match retour, ce qui est encore une fois un très bon signe.

Victoire méritée face au PSG

Face à Paris, le choix de Jardim a été judicieux. La tactique mise en place a perturbé Emery qui ne s'attendait certainement pas à ce que Monaco se présente sous cette allure. Encore et toujours, l'état d'esprit était remarquable, notamment au milieu de terrain où ils ont fait mal au PSG, au coeur du jeu. Le match de Bakayoko, chapeau ! Jouer un match de ce niveau là... A lui seul il leur a fait très mal. Il semble justement être l'un des joueurs qui ont changé de mentalité. La saison passée il n'avait pas confirmé les choses vues face à Arsenal. Il n'a jamais fait de matchs d'un tel niveau... Sans vouloir être méchant, il s'était peut-être vu trop beau, ce qui arrive à tous les joueurs à un moment donné dans une carrière. A l'arrivée, il recommence à faire de superbes matchs, et avec un Bakayoko de ce niveau, je pense que Monaco va pouvoir voyager assez tranquillement. Son match face à Paris est vraiment remarquable. Il a compensé sur les côtés lors des montées des latéraux, tout comme Fabinho. Il était aussi au coeur du jeu pour apporter auprès des attaquants. Monaco a vraiment fait un bon match et a mérité sa victoire. Quand on regarde les matchs du mois d'Août, cela fait beaucoup de coups de force de Leonardo Jardim. La réaction au match retour face à Fenerbahce, la manière de faire déjouer Villarreal, la gestion du match retour encore contre Villarreal en faisant tourner contre Nantes et ce match contre Paris. Pour le moment lui aussi est très inspiré, et voilà Monaco avec tous les feux au vert.

Un mercato intelligent et bien mené

Concernant le mercato, il a été bien géré. Les joueurs qui avaient du mal à s'intégrer depuis un moment sont quasiment tous partis. C'est une bonne chose pour l'effectif, car pour l'ambiance et la cohésion de groupe c'est important de ne garder que les forces vives. Malgré quelques opportunités pour se montrer, Cavaleiro n'a jamais confirmé sa bonne préparation de la saison dernière.  Echiejile a montré beaucoup de lacunes tout au long de la saison passée... C'était incroyable d'avoir Echiejile et Coentrao côté gauche.... Quand on voyait le niveau de Coentrao il y avait des questions à se poser. Wallace avait un bon état d'esprit. Il était certes maladroit mais il était dans la bonne mentalité. Le concernant c'était un problème de niveau. Bahlouli a aussi eu beaucoup de mal à montrer son talent, comme beaucoup. Tous ces joueurs qui posaient des soucis à Jardim ne sont plus là. C'est une très bonne chose. L'an dernier, les jeunes se sont peut-être trop reposés sur les joueurs d'expérience. Ces changements vont peut-être permettre à certains jeunes de prendre davantage de responsabilités, comme c'est peut-être le cas pour Tiémoué Bakayoko après le départ de Jérémy Toulalan. Kamil Glik, c'est une vraie bonne surprise pour le moment. La charnière centrale est intéressante. Jemerson monte également en puissance. Ce n'est pas facile car il a Mendy de son côté, un latéral très offensif. Mais il prend sa place dans l'équipe. Sidibé est dans la continuité des espoirs placés en lui à Lille. C'est un vrai bon coup de l'avoir pris à Monaco, comme on l'a vu contre Paris. Cette sélection en équipe de France risque de lui donner davantage de confiance et de lui faire passer deux caps d'un coup. Je ne vois pas Sidibé s'écrouler dans les prochaines semaines. Sa polyvalence est un vrai bon point, bien que je le préfère à droite. Défensivement c'est du solide.

Le cas Moutinho...

Une question se pose concernant Moutinho. Aujourd'hui nous sommes devant un cas où Moutinho, contrairement aux saisons passées, va devoir se battre pour jouer. Il va devoir se bouger le cul. Le Moutinho de l'année dernière, je ne le fais pas jouer. Mais le Moutinho du match contre le PSG, bien que ce soit un milieu à trois, a démontré qu'il peut apporter à l'équipe. Il marque car techniquement il est à l'aise, mais je n'avais jamais vu Moutinho courir autant depuis une vingtaine de matchs avec l'ASM. Peut-être que son titre de champion d'Europe avec le Portugal lui a donné une confiance énorme et a créé un déclic sur le fait qu'il n'en avait pas assez fait avec Monaco la saison passée. Pour un joueur d'expérience, la concurrence est le meilleur moyen pour atteindre son meilleur niveau. Jardim l'avait mis dans une position d'intouchable, ce qui peut-être a changé. Une chose est sûre, à 100% tant physiquement que dans la tête, Moutinho peut aider Monaco et faire du bien à l'équipe. Pour cela, il doit être à fond lorsqu'il est sur le terrain. Jardim aura alors un choix de riche mais je le répète, un Moutinho qui ne fait pas les efforts, comme la saison passée, n'apportera rien. Lors des matchs à domicile, dans un schéma en 4-4-2, il est important d'avoir un joueur dans le coeur du jeu. Tout dépendra de lui et de l'évolution. Il peut très bien jouer dans un 3-5-2 comme ce fut le cas contre le PSG.

Jérôme Rothen

A PROPOS DE L'AUTEUR: Jérôme Rothen

Ancien international français, joueur de l'AS Monaco de 2002 à 2004. Aujourd'hui sur RMC Sport et SFR Sport.

Laisser un commentaire