[OGCNASM] Monaco, indigne, s’incline dans le derby

OGCNASM-RESUME-2017-2018

Après la large victoire du Paris-Saint-Germain face à Metz ce vendredi soir, l'As Monaco se devait de s'imposer dans le derby azuréen. Et comme la saison passée, rien ne s'est déroulé comme prévu pour les hommes de Leonardo Jardim, qui n'ont jamais su trouver les ressources et l'envie pour remporter ce match. Au final, une large défaite au compteur, la première de la saison, et surtout, la première depuis seize matchs.

Le résumé

Parfaitement rentrés dans le match, les niçois ont rapidement fait déjouer des monégasques peu inspirés, à l'image de Djibril Sidibé qui concède un pénalty, transformé par Mario Balotelli en début de rencontre. Malmenés et constamment mis en danger sur les contres niçois, les rouges et blancs vont de nouveau encaisser un but par l'intermédiaire d'Alassane Pléa, bien lancé par Allan-Saint-Maximin, qui trombe Danijel Subasic, coupable d'une faute de main.
Au retour des vestiaires, et malgré les changements opérés par Jardim avec les entrées de Guido Carrillo et de Rachid Ghezzal, les monégasques n'ont pas montré un autre visage et sont toujours aussi indigestes et imprécis. Supérieurs et plus envieux, les niçois ne se priveront pas pour inscrire un troisième but, inscrit de nouveau par l'attaquant italien après un beau débordement d'Arnaud Souquet. La fin du match ne verra pas la tendance s'inverser et les visiteurs n'auront jamais su trouver la force, l'envie et la foi pour ramener un résultat de l'Allianz Riviera, encaissant même le but du 4-0 dans les derniers instants du match.

Les buts

- Mario Balotelli, 6ème minute (1-0)

- Alassane Pléa, 18ème minute (2-0)

- Mario Balotelli, 60ème minute (3-0)

- Igniatus Ganago, 85ème minute (4-0)

Les +

- On

- Les

- Cherche

Les -

- L'envie: Rien, nada, zéro envie. Quand on sait tout le cinéma qu'on fait les joueurs dans leur communication sur ce fameux derby à gagner, LE match de la saison,.. Risible.

- Danijel Subasic: Cinq tirs cadrés, quatre buts. On change pas une équipe qui gagne pour le portier croate, incapable de sortir des arrêts décisifs (sauf un) tout au long d'un match. Coupable en plus d'une belle cagade sur le but de Pléa.

- Djibril Sidibé: Coupable sur le pénalty d'une faute inutile, des passes ratées, à contre temps, pas appuyées. Rajoutez à ça un marquage totalement lâché sur le même Balotelli et vous avez l'archétype du match catastrophique. A ne pas réaliser avec votre club amateur si vous souhaitez garder votre licence.

Mentions déshonorables: Adama Diakhaby, Guido Carrillo, Rony Lopes, Fabinho, Jemerson

A PROPOS DE L'AUTEUR: Benjamin G.

Fervent supporter de l'AS Monaco depuis des temps immémoriaux et amateur de football de tout horizon.

Laisser un commentaire