Monaco renverse Toulouse et reste leader

ASMTFC-RESUME-2016-2017

Un Monaco a réaction renverse le TFC de Pascal Dupraz au stade Louis II (3-1) et continue à avancer vers le titre. Une grosse performance collective des Monégasques. 

Le match :

Après avoir découvert les jeunes lors de la Coupe de France, les supporters monégasques ont pu retrouver leurs chouchous habituels. Leonardo Jardim a aligné son équipe type avec quelques petits changements liés aux absences (Dirar à la place de Sidibé et Moutinho à la place de Bakayoko). Malgré le retour de son armada offensive, Monaco a eu du mal à se montrer dangereux. La première frappe du match est arrivée à la 20ème minute. Une première tentative qui a mis les Rouge et Blanc en confiance, puisque rapidement, les Toulousains ont été acculés dans leur camp, repoussant tant bien que mal les offensives adverses. Mais l’arrière garde violette a tenu, malgré les 23 centres (!!) tentés par les Monégasques. Dominante, la formation de Jardim n’a pas réussi à trouver la faille avant la pause, 0-0.

La seconde période a été tout l’inverse de la première. Une ouverture du score toulousaine suivie immédiatement de l’égalisation monégasque. Il fallait un but pour lancer ce match, Toivonen a déchainé les enfers. Comme s’il y avait eu une prise de conscience, les Rouge et Blanc se sont rués vers le but pour prendre l’avantage peu après l’heure de jeu : « Si on ne se bouge pas, on va perdre ce titre. » se sont-ils surement dit. Et ils ont parfaitement réagi en se mettant à l’abri à un quart d’heure de la fin. Une huitième victoire consécutive en Ligue 1, un nouveau match avec 3 buts marqués… L’AS Monaco va bien et n’est plus qu’à trois victoires du titre qu’elle attend depuis 17 ans.

Les buts :

46′ Ola Toivonen (0-1).

48′ Kamil Glik (1-1), passe de Joao Moutinho.

63′ Kylian Mbappé (2-1), passe de Bernardo Silva.

76′ Thomas Lemar (3-1), passe de Nabil Dirar.

Les + :

– Joao Moutinho : Il ne cesse d’impressionner en 2017. Titularisé suite au forfait de dernière minute de Bakayoko, le Portugais a été dans tous les bons coups. Parfait à la distribution, il a aussi récupéré plusieurs ballons au milieu de terrain. Ses centres ont aussi été parfaits.

– Kamil Glik : Ce n’est pas la première fois que le Polonais est décisif dans les moments importants. On se souvient de sa reprise somptueuse contre Leverkusen, la tête d’aujourd’hui n’est pas moins importante. Défensivement il a compensé le coup de mou de Jemerson. Un bon échauffement avant d’affronter la Juve, SON match.

– Nabil Dirar : Fautif sur le but toulousain, le Marocain a été quasi parfait sur le reste de la partie. Positionné en latéral droit, il a été très important défensivement en plus d’apporter en attaque. Il lui a fallu du temps pour être à 100%, aujourd’hui Dirar est un vrai bol d’air pour l’ASM.

Les – :

– Jemerson : Il est encore en apprentissage. Mais à ce stade de la saison les erreurs coûtent très cher, il l’a appris a ses dépens en offrant sur un plateau l’ouverture du score à Toivonen. Une passe en retrait à Subasic devant son but aurait aussi pu avoir de mauvaises conséquences.

– Concentration : L’entame de la seconde période de la part des Monégasques aurait pu avoir de lourdes conséquences. Pas encore remis de la pause, Dirar et Jemerson on offert l’ouverture du score au TFC. Peut-être un mal pour un bien, puisque ce but a finalement réveillé les Rouge et Blanc.

 

A PROPOS DE L'AUTEUR: Pierre Caron

@PierreCaron31

Laisser un commentaire