[LT-Trophies] Votez pour les récompenses de la saison !

18738610_10213843770077129_2807286855073363582_o

A l'issue de cette magnifique saison qui a vu l'AS Monaco remporter son 8ème titre de champion de France et atteindre les demi-finales de Ligue des Champions, LiveTeam-ASM vous propose de revenir en détails sur la saison rouge et blanche en récompensant les performances individuelles des Monégasques. Vous avez ainsi l'occasion d'élire le meilleur joueur ou le meilleur espoir - parmi d'autres catégories - d'une saison 2016-2017 hors-norme, tant sur le plan sportif, que sur l'excellente entente du collectif monégasque, sur et en dehors du terrain.
A vous de jouer pour les LT-Trophies 2016-2017 !

  • Dans la catégorie du meilleur défenseur 

Sont nommés :

Kamil GLIK 

Recruté pour seulement 8M€ au début de l'été dernier au Torino, où il était capitaine, Glik s'est rapidement imposé comme le patron de la défense monégasque. Très costaud dans les duels, bon intercepteur et véritable danger sur coups de pieds arrêtés offensifs - il a scoré à 8 reprises cette saison -, le Polonais a marqué les esprits tôt dans la saison, à l'image de son match lors de la victoire 3-1 face à Paris en début de saison ou de son égalisation somptueuse à la dernière seconde face à Leverkusen.
Régulier tout au long de la saison, il a été choisi par ses pairs pour faire partie de l'équipe-type UNFP de la saison 2016-2017.

Benjamin MENDY

Recruté l'été dernier - comme la quasi totalité de la défense-type monégasque - à l'OM pour 15M€, Benjamin Mendy n'a pas tout de suite emballé les supporters monégasques, qui craignaient une mentalité et une hygiène de vie douteuses. Très vite indiscutable dans son couloir gauche (facilité par une concurrence nulle, pas d'arrière gauche de métier avant l'arrivée de Jorge en janvier), Mendy a pourtant prouvé qu'il était l'un des futurs très grands à son poste, et a même connu ses premières sélections en Equipe de France. Courses incessantes, superbes centres, combinaisons avec Thomas Lemar, il a impressionné à tel point que beaucoup ont regretté son absence sur le match aller face à la Juventus.
Seuls points négatifs, une maîtrise de ses nerfs à travailler ainsi qu'une fragilité musculaire qui l'a privé de beaucoup de gros matchs cette année.

JEMERSON

Arrivé au mercato d'hiver la saison dernière, pour s'adapter et préparer cette saison, Jemerson n'avait pas franchement ébloui sur les quelques matchs joués en 2015-2016. S'il a également mis du temps à se mettre en route cette saison, il a connu une progression exponentielle, avec de très bonnes performances en 2017 et 2 buts marqués. Rappelons que c'était sa première vraie saison en Europe, à moins de 25 ans, et qu'il a très rarement été ridicule, en ayant affronté Kane, Chicharito, Aguero, Aubameyang, Higuain, Cavani ou encore Lacazette.
Sa vitesse et sa lecture du jeu en font le parfait complément de Kamil Glik.

Andrea RAGGI

Le coeur de cet AS Monaco, c'est Andrea Raggi. Dernier rescapé de la L2 aux côté de Subasic, Dirar et Germain, Raggi a réalisé son rêve, remporter un titre majeur avec l'AS Monaco. Pour ça, il s'est même fait tatouer l'emblême de l'ASM avec la mention "Champion" !
Mais au-delà de son amour pour le club de la Principauté, l'Italien a également rassuré dans ses performances. A bientôt 33 ans, il a tenu la baraque dans quasiment tous les gros matchs qu'il a eu à jouer (15 matchs joués en LDC sur 37 joués TCC). Et sa polyvalence en fait un élément indispensable pour Leo Jardim, comme le montre son parcours européen (Titulaire en défense centrale face à City, à gauche face à Dortmund, axe droit dans un 3-5-2 face à la Juventus). Indispensable.

Meilleur défenseur de la saison

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du meilleur milieu

Sont nommés :

FABINHO

Le meilleur repositionnement de l'histoire du football... Soyons chauvins.
Bon latéral droit lors de ses premières saisons sous le maillot Rouge et Blanc, Fabinho est devenu un joueur d'une autre dimension au milieu de terrain. Impérial dans son association avec Tiémoué Bakayoko, il a été un des joueurs-clefs de la saison monégasque. Excellent récupérateur, relanceur, double passeur décisif face à Manchester City et auteur de 12 buts toutes compétitions confondues, Fabinho a marqué la Ligue 1 et l'Europe. Jamais touché par la fatigue (excepté face à la Juventus), jamais blessé, il est le joueur dont rêve tout entraîneur, ce qui le rendra d'autant plus difficile à conserver cet été.

Tiémoué BAKAYOKO

Dans l'ombre de Jérémy Toulalan lors de ses deux précédentes saisons sur le Rocher, Tiémoué Bakayoko s'est révélé cette saison aux côtés de Fabinho, aux dépens de Moutinho notamment. Sa puissance, sa capacité à percer les lignes et son talent à la récupération ont fait de lui un indéboulonnable du système Jardim. Auteur d'une saison très bonne, avec une première partie époustouflante, "Baka" a également connu sa première convocation en Equipe de France - le lendemain d'une rencontre face à City où le milieu défensif avait envoyé l'ASM en quarts de finale de LDC - et sa première sélection quelques jours plus tard face à l'Espagne.

Thomas LEMAR

Auteur d'une saison prometteuse l'an passé, Thomas Lemar a changé de dimension cette année. Le guadeloupéen, indiscutable à gauche, a brillé collectivement et individuellement cette année. Membre du trio terrible Mendy-Lemar-Mbappé, il a marqué à 14 reprises et a délivré 13 passes décisives toutes compétitions. Il a notamment impressionné en LDC, buteur contre Tottenham à l'aller et au retour, passeur et double passeur respectivement face à City et Dortmund. A l'image de ses coéquipiers Mendy et Bakayoko, il a connu ses 2 premières sélections en EDF en récompense de son excellente saison. Il aurait signifié son souhait de rester à l'AS Monaco pour au moins une saison, voire plus.

Bernardo SILVA

Pour sa 3ème saison sur le Rocher, Bernardo Silva était attendu.
Décisif dès la 1ère journée où il est sorti du banc pour arracher l'égalisation face à l'EA Guingamp, Silva a maintenu un niveau de performance extraordinaire au cours de la saison. Le petit portugais, par ses dribbles déroutants, sa conduite de balle, sa vision du jeu ou encore sa qualité de centre, a été un des leaders offensifs de l'ASM, et l'un des responsables de cette pluie de buts. Capable également de coups de génie dans des matchs plus compliqués, comme au Parc des Princes en championnat où il a obtenu l'égalisation de lui-même, il a su tirer l'ASM vers le haut, et attire grandement les convoitises.

Meilleur milieu de terrain

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du meilleur attaquant 

Sont nommés :

Radamel FALCAO

Il est LE symbole de cette saison monégasque époustouflante et émouvante. Fantôme lors des 2 dernières saisons où il a respectivement été prêté à Manchester United et Chelsea, le Colombien est revenu cet été pour se relancer, au milieu d'une équipe jeune et talentueuse. El Tigre, annoncé fini pour le football par beaucoup, a prouvé qu'il avait encore de belles années à vivre au très haut niveau. Il a été excellent en Ligue 1 avec 21 buts inscrits, dont plusieurs décisifs en fin de saison face à Angers, Dijon ou Lyon. En Ligue des Champions, il a montré qu'il était encore un attaquant de classe mondiale, avec 7 buts inscrits dont une merveille à City. Alors que Vadim Vasilyev lui a proposé une prolongation de contrat, nous devrions avoir la chance de voir Falcao au moins une année de plus sous le maillot Rouge et Blanc.

Valère GERMAIN 

Abonné au banc il y a deux ans, prêté chez le rival niçois la saison passée (14 buts en championnat), Valère Germain est revenu cet été pour redonner un peu de couleur à l'attaque monégasque. A l'instar de Radamel Falcao, lui aussi de retour de prêt, Germain a joué un rôle important dans les tours préliminaires de la Ligue des Champions.  Titulaire sur la phase aller, il a pourtant progressivement perdu sa place, au profit du génial Mbappé. Pas miné par son utilisation plus parcimonieuse, Germain a essayé de répondre présent à chaque occasion, et termine sa saison monégasque avec 60 matchs au compteur, le plus grand nombre chez les Rouge et Blanc. Avec 17 buts et 4 passes décisives toutes compétitions, il a bien soutenu Falcao et Mbappé.

Guido CARRILLO

Après une première saison en Europe laborieuse la saison passée, Guido Carrillo a entamé le championnat avec plus d'ambition. Numéro 3 en début de saison derrière Falcao et Germain, il a exploité du mieux possible son rôle de "super sub" sur la phase aller, avec 7 buts et 5 titularisations seulement ! Malheureusement pour lui, une blessure à l'adducteur et une opération lui ont coûté la majeure partie de la phase retour, avec seulement 4 matchs de L1. Sa progression par rapport à 2015-2016 laisse en tout cas présager de bonnes choses pour la saison prochaine, s'il n'est pas ennuyé par des soucis physiques.

Kylian MBAPPÉ

Il est la révélation de la saison monégasque, et le symbole pour de la réussite de l'ASM pour l'ensemble des amateurs de football. Lancé en fin de saison dernière par Jardim, sur quelques morceaux de matchs, Mbappé a commencé celle-ci comme numéro 4 dans la hiérarchie. Rapidement décisif dans ses entrées en jeu et titularisations, il a profité de la blessure de Carrillo pour gagner du temps de jeu et prendre la place de Valère Germain. Irrésistible dans ses dribbles, doté d'une capacité d'accélération exceptionnelle et d'un sang froid rare devant le but, il a enchaîné les performances de haut niveau au point d'être considéré par beaucoup comme le danger numéro 1 de Monaco. Et si ses performances en Ligue 1 ne suffisaient pas (15 buts et 8 passes décisives en 17 titularisations !), il a également ébloui toute l'Europe de son talent, marquant à l'aller et au retour contre City, trois fois face à Dortmund et une fois face à la Juventus de Buffon. Son intelligence hors du terrain et sa fraîcheur naturelle dans les médias en ont déjà fait un chouchou de toute la France. Et malgré son très jeune âge, Didier Deschamps n'a pas hésité à l'appeler et à l'utiliser à 2 reprises avec les Bleus. Monaco espère pouvoir le garder cet été, malgré des offres folles déjà reçues en coulisses.

Meilleur attaquant

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie de la meilleure recrue

Sont nommés :

Kamil GLIK

Voir description catégorie "meilleur défenseur".

Benjamin MENDY

Voir description catégorie "meilleur défenseur".

JORGE

Arrivé cet hiver de Flamengo pour s'adapter au football européen et être en concurrence avec Benjamin Mendy l'an prochain, Jorge n'a participé qu'à 5 rencontres sous le maillot monégasque. Utilisé principalement en Coupe de France et à un poste de milieu gauche, il n'a pas brillé mais a montré des qualités de vitesse, percussion et technique. Titularisé par Jardim lors du dernier match de la saison face à Rennes, à son poste habituel d'arrière gauche, il a été beaucoup plus intéressant. Encore léger défensivement, il a montré qu'il pouvait avoir un gros impact offensif et a été récompensé par un but. Il aura beaucoup plus sa chance la saison prochaine.

Djibril SIDIBÉ

Recruté 15M€ l'été dernier à Lille pour prendre la place d'arrière droit et permettre à Fabinho de se décaler dans l'axe du milieu, Sidibé est arrivé en suscitant beaucoup d'attentes. Auteur d'une première partie de saison très bonne, son impact offensif, sa capacité de centres à répétitions et son activité sur le terrain ont bien aidé l'AS Monaco à marquer autant de buts, il a été -avec son pendant à gauche Mendy- considéré comme une clef de la réussite monégasque. Avant néanmoins de décevoir en deuxième partie de saison. Bien moins rigoureux, beaucoup trop offensif, il a souvent été en difficultés et coupable sur plusieurs gros matchs comme face au PSG ou à Manchester City. Opéré de l'appendicite avant les quarts de la LDC, il n'est pas revenu à son maximum physiquement quand il a du être lancé face à la Juventus pour combler les absences, et a eu une fin de saison compliquée.

Meilleure recrue

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du joueur "surprise"

Sont nommés :

Gabriel BOSCHILIA

Recruté l'été dernier mais auteur de seulement quelques bouts de matchs, Gabriel Boschilia avait été prêté la seconde partie de saison au Standard de Liège. Après une saison d'adaptation en Europe, il est revenu en juillet dernier sur le Rocher dans le rôle de remplaçant de Thomas Lemar, voire de Bernardo Silva. Utilisé avec parcimonie en première partie de saison (9 matchs de L1), il a pourtant été très intéressant et utile pour l'ASM, montrant des qualités évidentes balle au pied et sur coups de pieds arrêtés (3 buts sur coup-franc direct sur la phase aller !). Malheureusement pour lui, il a vu sa progression stoppée par une rupture du ligament croisé en février. Il pourrait avoir un rôle à jouer encore plus important la saison prochaine, notamment si Bernardo Silva quitte l'ASM.

Kylian MBAPPÉ

Voir description catégorie "meilleur attaquant".

Benjamin MENDY

Voir description catégorie "meilleur défenseur".

Radamel FALCAO

Voir description catégorie "meilleur attaquant".

Meilleure surprise

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du joueur "prêté dont on attend impatiemment le retour"

Sont nommés :

Allan SAINT-MAXIMIN

Recruté à l'été 2015, Allan Saint-Maximin était prêté au SC Bastia, après une première saison en prêt décevante à Hanovre. Dans une équipe qui finira reléguée, et au milieu de peu de talents offensifs, Saint-Maximin a eu des difficultés à exprimer tout son potentiel. Titulaire à 29 reprises en L1, il s'est imposé au SCB mais n'a été décisif qu'à 5 reprises (3 buts et 2 passes décisives). Malgré une qualité technique indéniable, plusieurs actions géniales et des beaux buts, Saint-Maximin a plutôt marqué ses coéquipiers et ses supporters par son manque de jeu collectif (qui lui a valu d'être classé parmi les meilleurs dribbles d'Europe). L'ASM et Jardim attendraient de le voir en pré-saison pour décider de son sort.

Rony LOPES

Déjà prêté au LOSC la saison passé, Rony Lopes a enchaîné une deuxième saison dans le Nord. Majoritairement dans l'équipe type (22 titularisations) mais encore malchanceux du côté des blessures, le jeune meneur portugais a vécu une saison difficile collectivement (11ème place de Ligue 1) et irrégulière individuellement. En difficulté sous la houlette d'Antonetti en début de saison, il a eu plus de confiance de la part de Passi et a fait une meilleure deuxième partie de saison, la finissant par 9 titularisations de suite. Avec 4 buts et 4 passes décisives en Ligue 1, il a réalisé sa meilleure saison d'un point de vue statistiques. Il devrait rester la saison prochaine à Monaco, mais devra faire mieux pour entrer dans la rotation.

Corentin JEAN

Auteur de seulement 5 apparitions toutes compétitions confondues avec l'ASM sur la phase aller du championnat, Corentin Jean à été prêté au Toulouse FC en Janvier. Rapidement installé sur l'aile droite des Violets, Jean a réalisé une bonne phase retour. Malgré des stats un peu légères (1 but 2 passes décisives), il a beaucoup apporté aux Toulousains qui ont pu compter sur son accélération, son activité et son rôle décisif de l'ombre avec beaucoup d'avant-dernières passes décisives et plusieurs pénaltys provoqués. Sa place semble néanmoins barrée avec l'AS Monaco, même si Falcao ou Mbappé s'en allait. Le Téfécé voudrait reconduire le prêt et Monaco ne devrait pas s'y opposer.

Adama TRAORÉ

Recruté 10M€ au LOSC en 2015 mais très peu utilisé lors de la saison 2015-2016, Adama Traoré entamait cette saison dans la peau d'un remplaçant, mais avec sa carte à jouer vu le peu de quantité au milieu de terrain. En dépit de 2 buts marqués en 7 apparitions sur la première partie de saison, le Malien a déçu dans le jeu, sur son impact offensif et défensif. Prêté en janvier à Rio Ave, au Portugal, il avait l'occasion de se relancer. Mais rarement dans les plans du coach (7 apparitions en Liga NOS, 1 titularisation), et peu performant, il a eu un prêt tout aussi compliqué que ses 6 mois précédents. Son rôle pour la saison prochaine est à déterminer, il pourrait rester si une vague de départs au milieu arrive et qu'il convainc en pré-saison.

Joueur prêté dont on attend impatiemment le retour

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du meilleur espoir (21 ans et moins)

Sont nommés :

Kylian MBAPPÉ

Voir description dans la catégorie "meilleur attaquant".

Almamy TOURÉ

Présent dans le groupe pro depuis 2 saisons déjà malgré ses 21 ans, Almamy Touré entamait cette saison dans le rôle de remplaçant de Djibril Sidibé. Avec un calendrier démentiel pour l'ASM et plus de 60 matchs toutes compétitions confondues, le latéral droit Malien a eu sa chance, et a participé à 27 matchs cette saison. Aligné 15 fois en Ligue 1, il a notamment dû pallier l'absence de Sidibé en fin de saison où il a enchaîné les matchs sans être toujours très bon. Auteur de 5 passes décisives en Ligue 1, il a montré une bonne qualité de centre et une puissance indéniable, mais on attend tout de même plus de sa part au vu de son talent. Que Sidibé parte ou reste à l'ASM, il aura encore sa chance la saison prochaine, et pourrait aspirer à une place de titulaire s'il gagnait en régularité.

Gabriel BOSCHILIA

Voir description dans la catégorie "joueur surprise".

Irvin CARDONA

Indiscutable en équipe jeune, Irvin Cardona a fait les beaux jours de l'Academy asémiste avant d'être promu définitivement dans le groupe pro, où il a participé à 7 matchs cette saison, pour une passe décisive. Athlétique mais encore imprécis dans ses déplacements, le jeune international U20 français bénéficie d'une grosse marge de progression. Convoqué avec les Bleus pour le festival international Espoir, il devra prouver ses qualités pour se faire une place au sein de la prolifique attaque asémiste.

Meilleur espoir

View Results

Loading ... Loading ...
  • Dans la catégorie du meilleur joueur

Sont nommés :

FABINHO

Voir description dans la catégorie "meilleur milieu"

Bernardo SILVA

Voir la description dans la catégorie "meilleur milieu".

Radamel FALCAO

Voir la description dans la catégorie "meilleur attaquant".

Thomas LEMAR

Voir la description dans la catégorie "meilleur attaquant".

Meilleur joueur

View Results

Loading ... Loading ...

Les votes sont lancés et dureront une semaine. Les résultats seront annoncés vendredi 2 juin sur LiveTeam-ASM et sur les réseaux sociaux.
Alors, qui sont pour vous les portes-drapeaux de cette superbe saison Rouge et Blanche ?

A PROPOS DE L'AUTEUR: Nathan C.

Rédacteur à LiveTeam-ASM, supporter monégasque depuis 2003. Twitter : @Nate7796

Laisser un commentaire