Les Munegus Cœur de France à la sauce dijonnaise !

supporters

Pour le premier déplacement de l’AS Monaco en dehors des terres monégasques, les Munegus Cœur de France (ou MCF) se devaient de faire le déplacement. Et ce fut chose faite avec deux voitures sur les routes dès 11h depuis Tours et Chartres à l’assaut du stade Gaston-Gérard de Dijon ! La dizaine de supporters venue de la région Centre-Val de Loire s’est ensuite réunie sur la route aux environs de Montargis pour se restaurer ensemble (il y aurait d’ailleurs un très bon bistrot là-bas tenu par un certain Quentin de Montargis…), c’était aussi l’heure des retrouvailles pour ceux qui ne se sont pas vus depuis le dernier déplacement de la saison dernière ! L’arrivée au parking visiteurs du stade s’est faite dans une chaude ambiance, avec de nombreuses antennes qui ont fait le voyage pour l’occasion. La perspective du premier match à l’extérieur des Rouge et Blanc après le titre a fait déplacer les foules et remplir le parcage visiteurs situé dans la tribune Ouest du stade. L’ambiance des supporters monégasques était familiale et bon enfant, digne du niveau affiché par nos joueurs sur le terrain. L’ouverture du score de Falcao est intervenue très tôt dans le match, et elle a enflammé des supporters déjà chauds ! Ça tombe bien, le parcage était non couvert, pour évacuer la chaleur azuréenne c’est l’idéal… Nous pouvons souligner que Falcao a été chaudement félicité par tous les supporters dès son deuxième but et au moment de son triplé, jusqu’à être ovationné par tout le public dijonnais à sa sortie. Glik a eu droit lui aussi à son moment de gloire avec son fameux clapping, les Biancorossi ayant relevé la qualité de ses interceptions et de ses tacles durant le match. Notre Suba, décisif par ses arrêts cruciaux, est lui aussi dans le cœur de nos supporters malgré la réduction du score du DFCO qu’il ne peut éviter. C’est dans cet esprit de communion que les joueurs sont venus nous remercier dès la fin du match. Et c’est encore une belle victoire pour l’équipe menée de main de maître par Jardim ! Cette 14e victoire consécutive en championnat a marqué les esprits de nos Munegus Cœur de France. Nous rentrions dans nos foyers avec des étoiles dans les yeux des conducteurs, et des étoiles dans les rêves des passagers qui se sont assoupi le temps du trajet ! Nous nous sommes ensuite réunis pour dîner ensemble sur le chemin du retour, le temps de débattre du match et de suivre les premiers pas d’un jeune footballeur brésilien du nom de Neymar da Silva Santos Junior… Enfin, le chemin de nos deux voitures se sont séparés après Orléans, et nos supporters ont rejoint Chartres et Tours après minuit… Et que de kilomètres ! Mais notre passion ne se limite pas avec des bornes routières ou des frontières, elle déplace des montagnes ! Daghe Munegu !

A PROPOS DE L'AUTEUR: Guillaume O.

Vice-président et créateur des Munegus Cœur de France

Laisser un commentaire