[Dossier] Course au podium : le sprint final est lancé !

ligue 1

A moins de dix journées de la fin du championnat, la guerre pour la deuxième place (synonyme de qualification directe pour la Champion's League) est lancée. Egalement à la clé, une manne financière non négligeable et vitale pour les qualifiés. La lutte s'annonce vraiment intense et indécise entre le club princier et les deux Olympiques.

Leader avec 80 points et un goal-average de +73, le Paris Saint-Germain dispose d'une grosse marge sur ses poursuivants. Derrière le vice-champion, le trio composé de l'AS Monaco (63 points, +41), de l'Olympique de Marseille (59 points, +25) et de l'Olympique Lyonnais  (54 points, +25) se bat au mieux pour la place de dauphin, au pire une place sur le podium. 14 points séparent le 1er et le 2ème, comme il y a 11 points entre le 4ème et le 5ème (Nantes).

L'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais n'ayant plus d'Europe, mais une finale de Coupe de la Ligue à jouer pour le club princier face à Paris, ont un calendrier bien plus léger que l'Olympique de Marseille qui est encore engagé en Europa League (1/4 de Finale).

Les 8 journées de Ligue 1 Conforama restantes pour le trio

                         MONACO                        MARSEILLE                             LYON

Mars 2018
30e journée    Monaco-Lille                      Marseille - Lyon                            Marseille-Lyon

Avril 2018
31e journée     Rennes-Monaco                Dijon - Marseille                            Lyon-Toulouse
32e journée    Monaco-Nantes                 Marseille - Montpellier                 Metz-Lyon
33e journée    PSG-Monaco                      Troyes - Marseille                          Lyon-Amiens
34e journée    Guingamp Monaco           Marseille - Lille                              Dijon-Lyon
35e journée    Monaco-Amiens                Angers-Marseille                           Lyon-Nantes

Mai 2018
36e journée    Caen-Monaco                    Marseille-Nice                                Lyon-Troyes
37e journée    Monaco-Saint-Etienne    Guingamp-Marseille                     Strasbourg-Lyon
38e journée    Troyes-Monaco                Marseille-Amiens                           Lyon-Nice

CALENDRIER : Avantage MONACO et LYON

L'AS Monaco ayant déjà joué ses deux principaux concurrents (OM-ASM 2-2, ASM-OL 3-2) et le Derby de la Côte d'Azur face à Nice (2-2), semble avoir l'avantage. Il ne reste que le Paris Saint-Germain et le FC Nantes (qui ne réussi guère à Monaco) à affronter. De son côté l'Olympique de Marseille a déjà joué l'AS Monaco (2-2) et le Paris Saint-Germain (3-0), mais doit encore jouer Montpellier et Nice. mais surtout l'Olympique Lyonnais contre qui il y aura des points à prendre... ou à perdre.  Enfin, l'Olympique Lyonnais ayant joué le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco (OL-PSG 2-1, ASM-OL 3-2) doit encore jouer l'OGCN Nice et surtout l'Olympique de Marseille.

CALENDRIER à domicile : Avantage LYON et MARSEILLE

Comme toujours les matchs à domicile sont très importants pour engranger des points précieux. On remarquera que l'AS Monaco ne recevra que 4 fois pour 5 déplacements, alors que l'Olympique de Marseille recevra 5 fois et se déplacera à 4 reprises. L'Olympique Lyonnais recevra également 5 fois pour 4 matchs à l'extérieur, pas négligeable quand on joue le podium.

ETAT DE FORME : Avantage MARSEILLE et MONACO

La dynamique et la confiance d'une équipe sont ce qu'il y a de plus important et au vu des résultats, c'est l'Olympique de Marseille qui se détache des trois. Qualifiés en quart de finale de Europa League et sur une série de quatre matchs sans défaite, l'OM est en pleine forme. Mais l'AS Monaco est toujours invaincus en 2018 en championnat et reste également sur une dynamique plus que positive. Les Lyonnais sont à la peine depuis la victoire contre le PSG, avec seulement 6 points pris depuis la 22ème journée.

EFFECTIFS : Avantage MONACO

Le banc est aussi important que les titulaires, et dans les trois équipes, c'est l'AS Monaco qui s'en sort le mieux. Si les deux autres équipes ont un 11 type, l'AS Monaco peut faire deux 11 compétitifs. Donc si chez les deux Olympiques des titulaires se blessent, ou sont suspendus, ce serait catastrophique. L'AS Monaco n'a quasiment jamais joué avec le même 11 cette saison, entre les blessures et suspendus, mais réussit à maintenir sa deuxième place.

CONFRONTATION : Avantage LYON 

Les confrontations directes entre les équipes en concurrence sont souvent déterminantes.

Le Paris Saint-Germain (10 points), avec une victoire et une défaite face à l'Olympique Lyonnais, un nul et une victoire face à l'Olympique de Marseille et une victoire face à l'AS Monaco, en attendant le retour.

L'Olympique Lyonnais (9 points), avec une victoire et une défaite face à l'AS Monaco, une défaite et une victoire face au Paris Saint-Germain et une victoire face à l'Olympique de Marseille, en attendant le match retour.

L'AS Monaco (7 points), avec une victoire et un nul face à l'Olympique de Marseille, une défaite et une victoire face à l'Olympique Lyonnais et une défaite face au Paris Saint-Germain, en attendant le match retour

l'Olympique de Marseille (2 points), avec un nul et une défaite face à l'AS Monaco, un nul et une défaite face au Paris Saint-Germain et une défaite face à l'Olympique Lyonnais, en attendant le retour.

Mais comme vu au classement, les confrontations avec des équipes "moins fortes" sont tout aussi importante et c'est l'AS Monaco qui tire son épingle du jeu en ayant pris le plus de points.

Donc au vu du calendrier et des avantages (mais dans le foot tout va très vite et difficile de pronostiquer un classement final), l'AS Monaco devrait finir deuxième, l'Olympique Lyonnais troisième et l'Olympique de Marseille quatrième et l'OLYMPICO de dimanche soir devrait nous permettre d'en savoir plus. Mais une chose est sûr, au soir de la 38ème journée, l'un des trois sera le grand gagnant et perdant de cette saison 2017/2018.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Philippe G.

Rédacteur de LiveTeam-ASM et supporter de l'AS Monaco FC depuis 1993

Laisser un commentaire