Ce jour-là … 24 janvier.

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm . Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 24 janvier ?

AS Monaco 2 – 1 Lyon – 2010 – 16e de finale de la Coupe de France

Avec un Ruffier en grande forme, l'ASM espère bien continuer son aventure en Coupe de France. Après 4 rencontres en cette année 2010, toujours aucun but encaissé. Guy Lacombe pense enfin avoir trouvé son équipe type.

Pour [Claude Puel], "Monaco, où il y a de la qualité, du potentiel et plus de maturité, a le vent en poupe depuis le début de l'année." Le Parisien – 23 janvier 2010

La composition : Ruffier – Modesto – Mongongu – Puygrenier- Traoré – Perez – Mangani – Alonso – Haruna – Nenê – Park

Comme a son habitude depuis le début de saison, l'AS Monaco préfère laisser le monopole du ballon à son adversaire et procède par contre. À la 4e minute, Alonso joue un coup franc en retrait à proximité de la surface lyonnaise. Nenê déclenche une frappe, qui surprend tout le monde, à l'exception de Cissokho qui dégage le ballon. Haruna le récupère et frappe des vingt mètres, mais c'est au-dessus. Du côté de Lyon, les tentatives de Gomis (5e) et de Kallström (6e) n'inquiètent pas Ruffier. Le jeu est Lyonnais dans ce premier quart d'heure. Et l'ASM procède donc par contre. À la 23e minute, Mangani contre Gonalons au milieu de terrain et le ballon se retrouve dans les pieds de Park, qui avance. Le Coréen profite des appels de Nenê et d'Haruna et tente sa chance. Le ballon file vers la lucarne, mais Hugo Lloris se détend et envoie le ballon en corner. Sur le corner, Puygrenier ne peut redresser le ballon de la tête, qui sort en six mètres. Dommage ! À la 25e minute, on assiste a une action presque similaire pour les Lyonnais. Ederson enroule magnifiquement un coup franc que repousse en corner Ruffier, puis Gomis place sa tête sur le corner, mais ne cadre pas.

Le rythme baisse peu à peu en intensité, et la mi-temps se rapproche. Malheureusement pour Monaco, c'est le moment pour Lyon de marquer ! Sur un corner tiré par Gonalons, Boumsong se glisse entre Mongongu et Mangani pour placer sa tête, qui finit au fond des filets ! 1-0 pour Lyon, que c'est triste pour l'ASM !

En seconde période, le pressing monégasque se fait plus intense. Évidemment, ce but de retard à rattraper y est pour beaucoup. Nenê ne cadre pas son tir (48e), puis les corners s'enchaînent (50e). Sur le second, après un cafouillage dans la surface, le ballon est récupéré par le Brésilien Nenê, qui crochète Govou. Le Lyonnais laisse traîner sa jambe et fait tomber l'attaquant Monégasque, qui avait pourtant bien simulé. L'arbitre n'hésite pas et accorde un penalty. Nenê se fait justice lui-même, et fusille Lloris d'une frappe pleine axe. Le gardien n'avait pas bougé, mais la balle est dans les buts ! Égalisation ! 1-1.

Les Monégasques ne lâchent rien et veulent reprendre l'avantage au score. Les Lyonnais sont gênés par le jeu de l'ASM depuis la reprise. Park profite d'une mauvaise passe de Lovren à destination de Boumsong pour surgir entre les deux défenseurs et récupérer le ballon, mais sa frappe est repoussée par Lloris (57e). Peu après l'heure de jeu, sur l'une des rares occasions de Lyon, Haruna revient parfaitement sur Ederson, qui était seul devant le but.

Alors que des changements offensifs vont avoir lieu du côté monégasque, Modesto déborde sur son côté droit. Son centre lobe tout le monde et atterrit au second poteau. Park jaillit parfaitement et ajuste une tête qui propulse le ballon au fond des filets ! 2-1 à 15 minutes de la fin du match.

L'ASM ne se relâche pas et continue d'exercer son pressing de la même façon depuis le début de la seconde période. Et le score ne bouge plus ! Victoire 2-1 et qualification pour le tour suivant.

Les deux buts du match :

Le but de Nenê

Le but de Park

AS Monaco 4 – 0 Toulouse – 2016 – 22e journée de Ligue 1

Vainqueur à Lorient lors de la journée précédente, l'ASM veut prendre le large au classement. Et c'est chose faîtes avec cette large victoire 4-0. En quelques minutes, Silva (28e), sur un joli travail de L. Traoré, puis Coentrao (36e) permettent à Monaco de mener 2-0 à la mi-temps. En seconde période, Carrillo (70e) puis Helder Costa en toute fin de rencontre (93e) consolident l'avance monégasque.

Lille 0 – 1 AS Monaco – 2015 – 22e journée de Ligue 1

L'ASM grappille son retard sur la tête du classement petit à petit. Et cette victoire à Lille, obtenue grâce à un but de Berbatov à l'heure de jeu, confirme la solidité défensive de l'équipe de la Principauté, qui enchaîne un 7e match sans encaisser de but en championnat.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.