Ce jour-là … 1er février

Ce jour là

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm . Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 1er février ?

AS Monaco 0 – 0 Lyon – 2015 – 23e journée de Ligue 1

L'une des meilleures défenses de France est aujourd'hui opposée à la meilleure attaque du championnat (47 buts). En 12 rencontres, l'AS Monaco n'a encaissé qu'un seul but. Mieux, Subasic n'a plus pris de but depuis 701 minutes. Le match promet du spectacle. En effet, il n'y a eu que trois 0-0 à Louis II en 51 confrontations entre les deux clubs. Le grand absent de la soirée ? Alexandre Lacazette, impliqué dans 55,3% des buts lyonnais.

La composition : Subasic – Kurzawa – Raggi – Wallace – Fabinho – Toulalan – Moutinho – Ferreira-Carrasco – Silva – Dirar – Berbatov

Lyon entame fort la rencontre. Fekir se rue su les cages monégasques, mais perd le ballon en voulant obtenir un corner. Dans la minute qui suit, Benzia centre fort dans la surface monégasque, mais ne trouve personne. À la 4e minute, Gourcuff trouve Dabo, qui tente un centre ou un tir, on ne sait pas trop. Résultat, il se rate complètement. Une information cruciale en ce début de rencontre : le record d'invincibilité de Stéphane Ruffier est battu. Cependant, c'est toujours Lyon qui fait le jeu (81% de possession à la 11e minute). Si Benzia commet une faute sur Wallace à la 7e minute, il est également dangereux surles phases offensives pour les défenseurs de l'ASM. Deux minutes plus tard, Gourcuff tente sa chance plein axe, mais Subasic est vigilant et claque en corner, qui ne donne rien. À la 15e minute, le gardien croate remporte son duel face à Fekir, qui s'était baladé dans la surface monégasque.

Et on trouve enfin une réaction du côté de Monaco ! Deux minutes après ce rush de Nabil Fekir, Fabinho centre à destination de Berbatov, qui croise sa tête. Malheureusement, le ballon termine sur le poteau de Lopes, qui était battu. Bisevac sort juste après cette action, touché assez gravement au genou. Quelques minutes après la tête de Berbatov, le bulgare joue un une-deux avec Silva, qui frappe du gauche. Le ballon n'est cependant pas cadré (20e).

Les minutes qui suivent ne donnent pas d'occasions franches. La défense monégasque prend le pas sur les offensives lyonnaises. Monaco joue également plus haut, ce qui contrarie les Gones. Pourtant, les visiteurs se montrent toujours aussi dangereux quand ils réussissent à passer le bloc défensif monégasque. Benzia reprend un ballon de volée dans la surface de réparation, qu'il ne cadre pas (32e). Raggi doit céder sa place peu de temps avant la mi-temps (39e), et c'est donc Carvalho qui entre en jeu. La fin de la première période est sifflée, les deux équipes ont baissé le pied dans le jeu pour se montrer plus franches dans les contacts.

Et dès l'entame de la seconde période, les Monégasques n'ont pas de chances. En effet, à la 50e minute de jeu, Moutinho ouvre le score sur coup franc. Le ballon n'est touché par personne et vient mourir au fond des filets d'Anthony Lopes. Cependant, il s'agissait d'un coup franc indirect, et le but n'est donc pas validé. L'ASM a entamé la seconde période comme Lyon la première, et domine assez largement. Les Lyonnais ont reculé. Pourtant, ils se montrent toujours aussi dangereux dans la construction : à l'heure de jeu, Gourcuff décale Fekir dans la surface, idéalement placé. L'attaquant croise son tir, qui est finalement totalement raté. Le match a cependant perdu en intensité.

Lopes fait par ailleurs son premier arrêt de la soirée à la 70e minute ! Fabinho entre dans surface et élimine Umtiti d'un joli double contact. Le Brésilien frappe à bout portant, mais Lopes se couche bien. On sent cependant que les deux équipes ne veulent pas perdre ce match, mais ça les empêche d'aller le gagner. Il y a très peu d'occasions dans cette seconde période. Comme souvent dans ce genre de rencontre, plus le temps défile, moins le jeu est séduisant.

Finalement, le score reste nul et vierge. Avec ce match nul, Lyon conserve deux points d'avance sur Marseille et Paris. L'AS Monaco rejoint St-Etienne à la 4e place, avec une moins bonne différence de but.

La vidéo du match 

Lorient 2 – 2 AS Monaco – 2014 – 23e journée de Ligue 1

Vainqueurs à domicile lors de la journée précédente, les Monégasques se rapprochent de Paris et s'éloignent de la troisième place. À Lorient cependant, Aboubakar surprend l'ASM d'entrée de jeu (12e). Germain, à la suite d'un enchaînement contrôle-frappe, égalise peu de temps avant la mi-temps (41e). Lorient va reprendre l'avantage par l'intermédiaire d'Aliadière (73e), mais Kurzawa remet les deux équipes à égalité (87e) d'une jolie frappe croisée. Suite à ce résultat, Paris prend le large.

Colmar 1 – 0 AS Monaco – 2006 – 16e de finale de la Coupe de France

Le match piège par excellence. Un club de CFA2 remonté à bloc, un froid glacial, un brouillard épais et un déplacement en Coupe de France. Et surtout, une élimination sans éclat pour l'ASM. Avec un penalty raté de Gigliotti, le match a « tenu ses promesses ». Finalement, c'est François Bader qui marque le but de la victoire.

AS Monaco 1 – 0 Paris – 2000 – 24e journée de Première Division

Huit points, c'est l'écart entre les deux premiers du classement avant ce match. Dominateurs depuis le début de la saison, les Monégasques accueillent leurs dauphins. En le match met du temps à se décanter. Les Parisiens trouvent le poteau en première période, le coup franc de Gallardo est arrêté par Lama en seconde. L'expulsion de Laurent Robert juste avant la pause entame les organismes parisiens, qui craquent en fin de rencontre. Giuly transmet à Simone dans l'axe, qui remet en une touche à Trezeguet dans la surface de réparation. L'attaquant, parti à la limite du hors-jeu, place son ballon sous le corps de Bernard Lama. 1-0. Grosse opération pour les Monégasques, qui creusent l'écart au classement général.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.