Ce jour-là … 12 février

Ce jour-là par histoireasm

Nouvelle rubrique sur Liveteam-asm.com en collaboration avec le compte twitter @histoireasm . Retrouvez chaque jour sur notre site pour tout savoir de l'histoire de l'AS Monaco à chaque date anniversaire du jour. 

Que s'est-il passé à l'AS Monaco le 12 février ?

Nice 0 – 1 AS Monaco – 2014 – 16e de finale de la Coupe de France

Seulement trois jours après avoir affronté Paris, l'AS Monaco joue un derby en Coupe de France. Pour l'occasion, Ranieri a totalement remanié son équipe.

La composition : Romero – Raggi – Isimat-Mirin – Carvalho – Echiéjilé – Toulalan -Obbadi – Kondogbia – Ferreira-Carrasco – Ocampos – Martial

La première frappe du match est à mettre à l'actif de Ferreira-Carrasco, qui expédie un missile juste à côté de la lucarne du gardien niçois, Hassen (9e). Martial quant à lui, après un formidable numéro, se fait piquer le ballon dans les pieds par le portier de Nice (15e). La rencontre est partie sur un rythme assez faible.

Mise à part une frappe d'YFC en fin de première période, cette mi-temps est très pauvre en jeu et en occasion. Du coup, ça nous donne deux équipes dos à dos, et un score nul et vierge à la pause.

Mais dès la reprise, Kolodziejczak se fait expulser ! À la suite d'un léger accrochage avec Carvalho, le défenseur niçois gifle le Portugais ! Carton rouge ! En quelques minutes, la rencontre s'intensifie : Obbadi (54e) sur un tacle en retard, puis Pied (55e) sur un tacle dangereux écopent d'un carton jaune.

La rencontre est également plus rythmée en ce qui concerne le jeu. Sur un coup franc lointain de Bauthéac, Maupay se retrouve seul au second poteau. L'attaquant place sa tête, mais Romero est vigilant (57e). Dans la foulée, Obbadi croise un peu trop son tir (59e). Enfin, Carrasco place une tête croisée qui passe de peu à côté (61e). Outre l'occasion niçoise à la 77e minute, où Romero sort parfaitement sur Bodmer, rien de bien tranchant. Il y aura donc 30 minutes supplémentaires.

Il ne se passe vraiment rien dans cette rencontre. Et arrive la 114e minute. Sur le côté droit, Ocampos centre fort devant le but. Dimitar Berbatov se jette littéralement pour couper la trajectoire du ballon. Ce dernier file au fond des cages, le gardien Hassen ayant anticipé vers le second poteau. 1-0 !

Une victoire pénible dans une rencontre pauvre en occasion, mais une qualification en poche.

AS Monaco 3 – 1 Lorient – 2011 – 23e Journée de Ligue 1

Monaco ouvre rapidement le sport par l'intermédiaire de Lolo (3e). Gameiro égalise (22e) alors que le club était un peu trop tranquille. Finalement, Mangani permet aux Monégasques de prendre l'avantage (55e), avant que Park ne donne une avance définitive à l'ASM sur penalty en toute fin de rencontre (94e).

Libourne 2 – 4 AS Monaco – 2005 – 16e de finale de la Coupe de France

Match difficile chez les pensionnaires de National. Saviola ouvre le score rapidement, mais le portier de Libourne retarde longtemps l'échéance. Finalement, le club du Rocher s'impose en toute fin de rencontre, grâce à un triplé de Saviola (25e, 86e, 94e) et un but contre son camp de Astier (80e). Entre temps, Vieira (51e) avait égalisé, avant que Thèze (87e) ne redonne espoir aux siens.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Meaaras

Étudiant en histoire de 23 ans. Écris un mémoire sur les athlètes dans le monde grec. @Donovan_Vlmt

Laisser un commentaire