[Avant-match] Olympique Lyonnais – AS Monaco FC

OLASM-AVANT-MATCH-2017-2018

Après une trêve internationale de deux semaines, Monaco reprend le championnat par un déplacement périlleux à Lyon, certes décroché mais toujours candidat au podium. Les Monégasques sortent d'une mauvaise série, et doivent retrouver de la confiance avant la Ligue des Champions. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Monaco aurait aimé aborder la trêve internationale un peu plus sereinement. Avant celle-ci, les Rouge et Blanc ont échoué deux fois à s'imposer à domicile. D'abord en s'inclinant lourdement en Ligue des Champions face à Porto, puis en concédant un nul dans les derniers instants face à Montpellier. Heureusement, une partie du groupe s'est vite focalisée sur la qualification pour la Coupe du monde 2018 pour ne pas laisser germer des doutes dans son esprit. Kamil Glik, Youri Tielemans, Dijbril Sidibé, Joao Moutinho ou encore Radamel Falcao ont tous réussi à décrocher leur ticket pour la Russie. De quoi leur faire oublier les déboires de l'ASM ces dernières semaines.
Leonardo Jardim a donc travaillé avec les non-internationaux et va devoir intégrer rapidement ceux qui reviennent de sélection. Le technicien portugais doit aussi gérer la fatigue. Et il l'a déjà annoncé, Radamel Falcao ne jouera pas sur la pelouse de Lyon pour cette neuvième journée de Ligue 1. Le Colombien, encore buteur avec le maillot de la Tricolor, s'est qualifié pour le prochain Mondial, mais a disputé son dernier match dans la nuit de mardi à mercredi au Pérou. Le faire jouer à Lyon vendredi soir serait un risque que le coach monégasque ne souhaite pas prendre. Surtout que trois jours plus tard, l'ASM recevra le Besiktas en C1, dans un match déjà décisif pour la qualification en huitième de finale.
Le reste des internationaux devrait être à disposition du technicien portugais. Même si Djibril Sidibé pourrait être laissé au repos, lui qui a disputé l'intégralité des deux rencontres de l'équipe de France. Mais l'ancien lillois restera dépendant du retour de blessure ou non de Jorge. Fabinho sera lui suspendu et l'incertitude plane sur Stevan Jovetic. Le Monténégrin s'est blessé à la cuisse avec sa sélection. Son état devrait être évalué avant la rencontre, mais sa participation semble compromise. Ces forfaits laisseront le champ libre à d'autres recrues comme Keita Baldé et Youri Tielemans. Devant, Guido Carrillo luttera avec Adama Diakhaby pour une place de titulaire.
A l'extérieur, Monaco reste sur un succès convaincant sur la pelouse de Lille (0-4). Avant celui-ci, les Monégasques avaient pris une leçon à Nice (4-0). Cette défaite est la seule sur les vingt-huit derniers matchs de Monaco en Ligue 1. En déplacement, les asémistes ont réussi neuf victoires sur ses dix derniers voyages dans l'élite. Et si finalement, contrairement aux années précédentes, Monaco relançait sa série en déplacement. Pour revenir ensuite plus fort à domicile.

L'équipe probable : Subasic – Touré, Glik, Jemerson, Sidibé (ou Raggi) – Rony Lopes, Moutinho, Tielemans, Ghezzal (ou Lemar) – Baldé, Diakhaby (ou Carrillo)

L'adversaire : Olympique Lyonnais

Quatrième du dernier exercice, Lyon cherche toujours à retrouver de sa superbe. Le club de Jean-Michel Aulas s'enlise à se contenter des places d'honneurs. Mais cette année encore, l'emblématique Président de l'OL a décidé de faire confiance à Bruno Génésio. Souvent critiqué, le technicien lyonnais commence à sentir l'épée de Damoclès au dessus de sa tête. La faute à des résultats plus que moyen depuis le début de la saison.
Après deux succès en ouverture du championnat, dont un 4-0 contre Strasbourg, Lyon pensait pouvoir se mêler à la lutte pour le titre, grâce notamment à un recrutement intelligent. L'arrivée de Mariano Diaz a redynamité une attaque censée être en berne avec le départ d'Alexandre Lacazette à Arsenal. L'ancien madrilène est accompagné par le jeune Bertrand Traoré, arrivé de l'Ajax. Au milieu, Tanguy N'Dombélé, prometteur numéro huit d'Amiens, a compensé le départ de Maxime Gonalons. Enfin derrière, l'OL s'est renforcé avec la signature de Marcelo, solide défenseur brésilien venu de Besiktas, mais qui sera suspendu face à Monaco. Au final, le club rhodanien a recruté dans des clubs qu'il a croisé en Coupe d'Europe. Demi-finaliste de la dernière Ligue Europa, Lyon a de nouveau connu des grandes heures sur la scène européenne. Un parcours qui cache finalement la forêt de plusieurs résultats pathétiques, surtout depuis mi-août.
Car depuis ses deux premiers succès, Lyon n'a gagné qu'une seule fois en huit matchs toutes compétitions confondues. Certes, l'OL n'a aussi connu la défaite qu'à une seule reprise cette saison. Mais les six matchs nuls concédés font mal aux Olympiens. En Ligue 1, ils n'ont plus gagné depuis le 10 septembre et restent sur trois matchs sans victoire, dont deux nuls consécutifs.
Surtout, Lyon a affiché son incapacité à tenir un résultat. Déjà en août face à Bordeaux, les Lyonnais avaient mené 3-1, avant de concéder le nul dans les dernières minutes. Ses deux derniers matchs de championnat se sont soldés par un score similaire. Face à Dijon, Lyon a mené deux fois, et face à Angers, les hommes de Bruno Génésio avaient le match en main (1-3).
La défense inquiète donc. Et cette dernière a encaissé dix buts sur ses cinq derniers matchs toutes compétitions confondues. En revanche devant, les statiques sont plutôt flatteuses. Nabil Fékir a déjà scoré cinq fois en L1, contre six fois pour le Dominicain Mariano Diaz. Huitième de Ligue 1, à six points des Monégasques, l'OL vise évidement la victoire. Il est invaincu cette saison à domicile et n'a plus perdu dans son Parc OL depuis huit matchs toutes compétitions confondues. La dernière équipe a avoir réussi à s'y imposer s'appelle... Monaco, fin avril (1-2).

L'équipe probable : Lopes – Rafael, Diakhaby, Morel, Mendy – Ndombélé, Tousart (ou Ferri) – Traoré, Fékir, Depay (ou Cornet, ou Aouar) – Mariano Diaz

La clé du match : les buteurs

La deuxième attaque se déplace chez la troisième. Depuis le début de la saison, Monaco a inscrit vingt-deux buts en huit matchs, alors que Lyon en a marqué dix-sept. Sur ceux-là, Radamel Falcao a trouvé à douze reprises le chemin des filets. Le Colombien a inscrit presque la moitié des buts monégasques mais sera absent vendredi soir au Parc OL. En face, Nabil Fékir et Mariano Diaz ont marqué onze des dix-sept buts de Lyon. Les deux devraient être titulaires, alors qu'à Monaco, Leonardo Jardim cherchera la bonne option pour remplacer Falcao. Diakhaby, Carrillo et Keita Baldé doivent saisir leur chance. En tout cas, l'équipe la plus efficace prendra une belle option sur la victoire finale.

La décla' : Bruno Génésio

genesio« Je n'ai pas plus de pression que d'habitude. On est dans un club où les exigences sont très élevées. La pression, on l'a tous les jours. Quand on gagne, fait match nul ou perd. Je vis très bien les critiques. »

La stat'

Lyon n'a toujours pas perdu à domicile cette saison en Ligue 1, mais y a déjà concédé deux nuls trois buts partout. En y ajoutant les partages des points, sur le même score, réalisés au Parc OL en fin de saison dernière face à Nice, et à Angers avant la trêve, Lyon a terminé quatre de ses neuf derniers matchs de championnat sur le score de trois buts partout. Et trois de ses cinq derniers à domicile sur ce même score. Spectacle en perspective.

L'info en plus

Photo AFP
Monaco - Lyon, la saison dernière - Photo AFP

La saison dernière, Monaco a réussi un parcours magnifique en Ligue des Champions en atteignant les demies-finales. Lyon a réalisé la même performance dans l'autre Coupe d'Europe. Les deux équipes chercheront à s'offrir un parcours identique cette saison, même si les débuts sont délicats. Mardi soir, Monaco recevra le Besiktas, quand Lyon se rendra à Everton jeudi. Depuis le début de la saison dernière, Monaco a remporté dix de ses quatorze matchs avant une rencontre de Ligue des Champions (deux nuls et deux défaites). Côté OL, le bilan s'élève à huit victoires en Ligue 1 avant un match de Coupe d'Europe (trois nuls et cinq défaites). Les statistiques parlent légèrement en faveur de Monaco. Pour éviter de prolonger leur mauvaise passe, les deux formations devront rester concentrées sur le championnat. La Coupe d'Europe viendra plus tard. Et peut-être plus rapidement que prévue.

Les 5 derniers Lyon – Monaco en Ligue 1

23/04/2017 : Monaco 1-2 Lyon (Tousart pour Lyon, Falcao et Mbappé pour Monaco)
07/05/2016 : Lyon 6-1 Monaco (Ghezzal, Lacazette x3 et Yanga-Mbiwa x2 pour Lyon, Carvalho pour Monaco)
12/09/2014 : Lyon 2-1 Monaco (Fékir et Tolisso pour Lyon, Ocampos pour Monaco)
16/03/2014 : Lyon 2-3 Monaco (Briand x2 pour Lyon, Germain, James et Berbatov pour Monaco)
07/08/2010 : Lyon 0-0 Monaco

Effectif

Lyon

Suspendu : Marcelo

Monaco

Infirmerie : Radamel Falcao (repos), Stevan Jovetic (cuisse), Jorge (cheville), Pierre Nguinda (reprise), Loïc Badiashile (rééducation), Julien Serrano (cheville)
Suspendu : Fabinho

A PROPOS DE L'AUTEUR: Yoann Tureck (LTASMFC)

Rédacteur freelance. Rouge et blanc depuis 1993 et le grand Enzo Scifo. Follow me @ytureck

Laisser un commentaire