[Avant-match] AS Monaco FC – LOSC Lille

ASMLOSC-AVANT-MATCH-2016-2017

Décalée au dimanche (21h), cette avant-dernière journée de Ligue 1 peut permettre à l'ASM de décrocher son huitième titre de champion de France. Pour ça, Monaco doit l'emporter face à Lille et espérer un faux-pas du rival parisien. Présentation.

La forme des Rouge et Blanc

Toutes les bonnes choses ont une fin. Et avant de terminer cette saison 2016/2017, déjà considérée comme l'une des plus belles de l'histoire du club, Monaco a dit au revoir à la Ligue des Champions mardi dernier. Sur la pelouse de la Juventus, Leonardo Jardim a abattu ses dernières cartes en changeant de système après la blessure à l'échauffement de Nabil Dirar. Avec une défense à trois, l'ASM a réussi pendant trente minutes à inquiéter une équipe turinoise pourtant si imperméable à la pression. Finalement, les Rouge et Blanc sont tombés, les armes à la main, en s'offrant même le luxe de marquer sur la pelouse du Juventus Stadium. Un but de Kylian Mbappé, le cent-cinquantième de Monaco cette saison, qui fait de lui le plus jeune joueur à marquer lors d'une demi-finale de C1
Après cette rencontre, la fierté prédominait dans le discours des joueurs, du coach, mais aussi de Vadim Vasilyev le vice-président. Monaco a réalisé un parcours fabuleux dans cette Ligue des Champions, commençant la compétition au troisième tour préliminaire face à Fenerbahçe. Une campagne européenne saluée par tous les observateurs et les acteurs du monde du football. Si l'ASM avait réussi à aller au bout de chaque compétition, elle aurait disputé soixante-cinq matchs. Au final, elle en aura joués soixante-trois.
Désormais, le club princier doit se concentrer sur son dernier objectif : remporter le championnat de France. Pour cela, il a seulement besoin d'une victoire car sa différence de buts est largement supérieure à celle du Paris Saint-Germain. Pour autant, si Monaco l'emporte face à Lille dimanche soir, mais que le PSG s'impose également, les asémistes devront attendre leur match en retard face à Saint-Étienne pour valider leur huitième titre de champion. En revanche, si le PSG commet un faux-pas, les hommes de Leonardo Jardim pourront fêter leur titre dès dimanche soir devant leur public.
Pour ça, ils devront réussir à enchaîner un dixième succès de suite en Ligue 1. Ils ont déjà battu le record du club en ce qui concerne le nombre de victoires en championnat avec vingt-sept. La meilleure attaque du championnat veut également continuer sa série de match avec au moins un but marqué en championnat. Pour l'instant, elle en totalise trente-quatre. Monaco a inscrit vingt-cinq buts sur ses huit derniers matchs au stade Louis-II en L1 (huit victoires), et n'en a encaissé que quatre.
Pour cet avant-dernier match à domicile, Leonardo Jardim devra faire sans Nabil Dirar. Le Marocain s'est blessé à l’échauffement au Juventus Stadium et souffre de l'adducteur droit. Le technicien portugais devrait revenir à son système classique en 4-4-2. La seule incertitude concerne la participation ou non à cette rencontre de Benjamin Mendy. L'ancien marseillais a joué une heure à Turin mais semble toujours en délicatesse avec ses ischio-jambiers. Devant, Radamel Falcao pourrait souffler au profit de Valère Germain. Plus vite le titre sera validé, plus rapidement certains joueurs peu utilisés pourront participer à la fête. En parlant de fête, celle du titre devrait se tenir après la rencontre face à Saint-Étienne. A condition de rester concentrer et de faire les efforts une dernière fois.

L'équipe probable : Subasic – Sidibé, Jemerson, Glik, Mendy (ou Raggi) – Bernardo Silva, Bakayoko, Fabinho, Lemar – Mbappé, Germain (ou Falcao)

L'adversaire : Lille Olympique Sporting Club

Lille a tout connu cette saison. Mais au contraire de l'ASM, ce n'était pas forcément sur le terrain. D'abord, Frédéric Antonetti a été limogé en novembre après un échec en Ligue Europa et une défaite face à Lyon. Ensuite, Gérard Lopez, homme d'affaires luxembourgeois a racheté le club en janvier et Michel Seydoux s'en est allé. Enfin, le nouveau propriétaire a annoncé la signature de Marcelo Bielsa pour occuper le banc nordiste la saison prochaine. Une saison de transition en somme.
En attendant l'arrivée d'El Loco, Franck Passi a tenté de sauver les meubles pour laisser le club dans l'élite. Mission accomplie il y a quelques jours grâce à deux victoires consécutives sur le score de 3 à 0. Lille occupe actuellement la onzième place avec dix points d'avance sur le barragiste dijonnais. Ce maintien assuré, le LOSC vise désormais la première partie du tableau, mais s'est déjà incliné la semaine passée sur sa pelouse face à Metz (0-2). Pour terminer parmi les dix premiers, les hommes de Franck Passi auront besoin de deux victoires. D'abord sur la pelouse du Louis-II, puis face à Nantes lors de la dernière journée. Les Nordistes compteront sur Nicolas De Préville, meilleur buteur du club en Ligue 1 avec onze réalisations, et sur Eder, auteur de six buts. En revanche, le LOSC sera toujours privé de Vincent Enyeama, son excellent gardien, d'Adama Soumaoro, Franck Béria, Yassine Benzia et Eric Bauthéac. Rony Lopes ne devrait pas être autorisé à jouer, alors que Farès Bahlouli, ancien asémiste, peine à trouver sa place.
Franck Passi, l'ancien adjoint de Marcelo Bielsa, composera son avant-dernier onze de départ puisqu'il ne restera pas dans le Nord. Il quittera le club à la fin de la saison, et n'épaulera pas son ancien mentor. Le technicien argentin aura lui un œil avisé sur le recrutement de cet été, après un mercato hivernal raté puisqu’aucune nouvelle recrue n'a réussi à s'imposer. Luis Campos devrait activer ses réseaux pour composer une équipe compétitive, capable de réapparaître en haut du classement et de se qualifier de nouveau pour la Coupe d'Europe. L'ancien recruteur monégasque rêve d'une belle victoire en Principauté pour préparer la saison prochaine. Cette saison, Lille a déjà rencontré à deux reprises l'AS Monaco. Sans succès puisque les Dogs se sont inclinés à deux reprises (1-4 en Ligue 1 et 2-1 en Coupe de France).

L'équipe probable : Maignan – Corchia, Basa, Alonso, Palmieri – Amadou, Xeka – El Ghazi, De Préville, Kishna – Eder

MATCH ALLER : 10 septembre 2016, 4ème journée, Lille 1-4 Monaco (2' Sidibé, 17' Traoré, 47' Fabinho, 71' Glik, 90' Palmieri)

La clé du match : les centres

En faisant des latéraux sa priorité du dernier mercato estival, Leonardo Jardim avait déjà son plan de jeu en tête. Faire des couloirs un passage privilégié pour l'attaque et le jeu monégasque. Cette saison, Monaco a marqué trente-six de ses quatre-vingt-dix-huit buts en Ligue 1 sur des centres (38%). A l'inverse, Lille n'a inscrit que cinq buts sur cette phase de jeu (14%). Par contre, le LOSC a souvent craqué sur les débordements adverses en encaissant dix-neuf buts sur des centres, soit quasiment la moitié de ses buts concédés (44%). Lille a donc identifié le problème, et un nom revient avec insistance : celui de Djibril Sidibé, ancien lillois et buteur à l'aller.

La décla' : Julian Palmieri

palmieri« Contre Metz, j'ai l'impression d'avoir revécu le début de saison, voire même le match aller. […] C'est dommage car on voulait bien finir la saison. C'est un sacré coup d'arrêt. D'autant qu'on s'apprête à se déplacer à Monaco qui, je pense, s'il gagne, sera champion. »

La stat'

Monaco a besoin d'une victoire face à Lille au stade Louis-II pour se retrouver quasi-champion. Malheureusement, l'ASM n'a plus battu le LOSC à domicile en Ligue 1 depuis six ans et une victoire en avril 2011. Depuis, les deux équipes ont enchaîné trois nuls sur la pelouse du Rocher en championnat.

L'info en plus

rony-lopes2Acheté douze millions d'euros à Manchester City à l'été 2015, Rony Lopes a pour l'instant construit sa carrière loin du Rocher. Le milieu de terrain offensif de vingt-et-un ans n'a joué que deux matchs avec l'ASM. L'été dernier, le club princier a préféré le prêter, pour la deuxième fois de suite, à Lille. L'ancien mancunien aura donc passé un an et demi dans le Nord et a récemment affiché ses ambitions pour la suite. Souvent blessé aux ischio-jambiers, le natif de Belém au Brésil a semble-t-il trouvé la solution pour enchaîner les rencontres en augmentant le travail localisé. Exilé dans le couloir droit avec Lille, il a disputé vingt-quatre matchs en L1 cette saison, dont vingt-et-un comme titulaire, et a marqué à quatre reprises. Il a aussi distribué trois passes décisives. L'année prochaine, il sera de retour sur le Rocher et espère s'y imposer, s'il est enfin débarrassé de ses blessures. En attendant, il ne devrait pas pouvoir être aligné ce dimanche en raison d'une clause dans son contrat. L'occasion pour lui d'observer sa future équipe et de réfléchir dès maintenant à la meilleure attitude à adopter pour devenir un futur titulaire de l'AS Monaco.

L'historique en Ligue 1

histo monaco lille

Les 5 derniers Monaco – Lille en Ligue 1

14/08/2015 : Monaco 0-0 Lille
30/08/2014 : Monaco 1-1 Lille (Berbatov pour Monaco, Roux pour Lille)
23/03/2014 : Monaco 1-1 Lille (Obbadi pour Monaco, Origi pour Lille)
09/04/2011 : Monaco 1-0 Lille (Park)
13/12/2009 : Monaco 0-4 Lille (De Melo x2, Cabaye, Aubameyang)

Effectif

Monaco

Infirmerie : Nabil Dirar (adducteur droit), Gabriel Boschilia (ligament croisé du genou droit)

Lille

Infirmerie : Vincent Enyeama (genou), Adama Soumaoro (tendon d'Achille), Hamza Mendyl (genou), Franck Béria (mollet), Yassine Benzia (ischios), Eric Bauthéac (mollet)
Non-convoqué : Rony Lopes

A PROPOS DE L'AUTEUR: vincent petitpez

Journaliste sportif, Rédacteur à LiveTeam-ASM.COM

Laisser un commentaire