A Lyon, Monaco reprend la tête de la L1

ASMOL-RESUME-2016-2017

Grâce à une première mi-temps bien maitrisée, l’AS Monaco s’est imposée à Lyon (2-1). Une victoire qui permet aux hommes de Jardim de reprendre la tête du championnat devant le Paris Saint-Germain. 

Le match :

Après dix minutes d’observation entre un Lyon remanié face à un Monaco déterminé, ce sont les visiteurs qui ont pris la mesure de leur adversaire. Regroupés derrière, les Lyonnais ont attendu les Monégasques patiemment. Malgré quelques occasions, Mbappé et ses coéquipiers ont eu du mal à trouver l’ouverture, laissant les Lyonnais opérer en contres. Mais après la demi-heure de jeu, l’ASM a accéléré avant d’ouvrir logiquement le score suite à un corner. Un but libérateur qui a ouvert le jeu. Moins de dix minutes plus tard, les Rouge et Blanc ont doublé la mise pour rentrer aux vestiaires avec un avance de deux buts. 2-0.

En seconde période, les Lyonnais sont revenus avec de meilleures intentons. Une volonté de jouer vers l’avant payante puisque d’entrée, les Gones ont réduit le score. Revenus dans la partie les joueurs de Bruno Genesio ont tout tenté pour égaliser. Monaco s’est contenté de contrôler ce petit avantage, quitte à se faire des petites frayeurs. Mais dans la lignée des matchs précédents, les Rouge et Blanc ont acquis une victoire dans la douleur, par un but d’écart. L’adage « l’important c’est les trois points » est plus que jamais d’actualité du côté du Rocher.

Les buts : 

36′ Radamel Falcao (0-1) (Passe Glik).

44′ Kylian Mbappé (0-2) (Passe Silva).

51′ Lucas Tousart (1-2) (Passe Depay).

Les + : 

– Joker conservé : Beaucoup (peut-être même les joueurs) pensaient que le « joker » monégasque serait utilisé au Parc OL. Heureusement pour Monaco, la victoire obtenu près du Rhône permet de conserver ce joker, synonyme de défaite ou match nul autorisé.

– Fabinho « La pieuvre » : Absent au match retour face à Dortmund, Fabinho n’avait pas vraiment manqué, tant Moutinho avait été bon. Mais son retour ce soir a prouvé pourquoi il est LE pilier du milieu de terrain monégasque. Présent à tous les endroits du terrains il a récupéré de très nombreux ballons, pour les distiller parfaitement ensuite.

– Mbappé – Falcao : La paire magique. Un but chacun au compteur, la doublette Franco-colombienne a une nouvelle fois trouvé les filets, comme contre Dortmund en Ligue des Champions. Falcao porte son total buts à 19. Mbappé à 13 (en Ligue 1).

Les – :

– Andra Raggi : Impeccable en défense centrale, suffisant dans le couloir droit, Raggi n’y arrive décidément pas à gauche. Si on omet son centre parfait au match aller contre Dortmund, il n’y a presque rien à garder de l’Italien à ce poste.

– Les coups de pied arrêtés défensif : Comme souvent, Monaco a concédé un but sur corner. La faute à un Subasic souvent trop attentiste et un marquage souvent laxiste.

A PROPOS DE L'AUTEUR: Pierre Caron

@PierreCaron31

Laisser un commentaire