As Monaco FC vs FSV Mayence 05

Match amical

5

AS Monaco FC

  • Anthony Martial - 2 but(s)
  • Ivan Cavaleiro - 1 but(s)
  • Laywin Kurzawa - 1 but(s)
  • Guido Carrillo - 1 but(s)
1

FSV Mayence 05

  • Jairo Semperio - 1 but(s)
22 juillet 2015 | 19 h 00 min
Stade Louis II
Crédits Photo © Maxime Peregrini / Photoramique.com

Résultats

Club1e Mi-Temps2e Mi-TempsGoalsRésultat
AS Monaco FC325
FSV Mayence 05101

AS Monaco FC

# JoueurPositionButsPasses DécisivesJaunesRougesTemps de Jeu
23Anthony MartialAttaquants20000
17Ivan CavaleiroAttaquants10000
3Laywin KurzawaDéfenseurs10000
11Guido CarrilloAttaquants10000

FSV Mayence 05

# JoueurPositionButsPasses DécisivesJaunesRougesTemps de Jeu
Jairo Semperio-10000

Récapitulatif

Résumé du match

Après un match nul légèrement décevant face au Paris FC, l’ASM était en Suisse pour accueillir les allemands de Mayence. Dernier test avant le TP3 face aux Young Boys de Bern, ce match devait donner plus de certitudes à Jardim…

Un Monaco à réaction !

Dès le début du match, on sent des Rouge et Blanc timides et un peu en retard. L’absence de Toulalan (grippé) se fait sentir et l’ASM peine à garder le ballon. Mais la première chaleur viendra bien des hommes du Rocher, avec Dirar qui parvient à déborder pour remettre en retrait… Mais sa passe est contrée de justesse par la défense allemande (8′).

Moins de 5 minutes plus tard, Mayence ouvre la marque, assez logiquement, par l’intermédiaire de Samperio (12′ / 0-1). Ce but va avoir le mérite de réveiller les monégasques ! Après avoir gratté un ballon mal relancé, Martial file au but et obtient un penalty. Le jeune attaquant français se fait justice lui-même et égalise (18′ / 1-1).

A peine le temps pour les allemands d’engager que l’avant-centre monégasque double la mise ! A la suite d’un bon mouvement collectif, Dirar sert Martial dans la profondeur, le geste est bon, l’ASM repasse devant (19′ / 2-1) !

On sent du mieux côté asémiste et la supériorité technique se fait sentir malgré une pluie diluvienne et un terrain qui se gorge d’eau. Les combinaisons s’enchainent, notamment côté gauche, avec une bonne entente entre Martial et Cavaleiro. Le portugais sera bientôt récompensé de ses percussions à répétition… A la demi-heure de jeu, l’ailier lusitanien part balle au pied de son côté, efface la défense, repique dans l’axe et frappe sans se poser de question ! But ! Le gardien est battu, le break est fait (30′ / 3-1) !

[Mi-Temps] La fin de la mi-temps se jouera dans des conditions catastrophiques avec un ballon qui peine à rouler… L’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

Une victoire et quelques certitudes

Comme à son habitude, Jardim profite de la mi-temps pour faire tourner l’effectif. Lemar remplace Dirar, Helder Costa prend la place de Cavaleiro et Touré sort pour Bakayoko.

Le match reprend sur un faux rythme et Moutinho doit rapidement quitter ses coéquipiers, touché sur un attentat allemand (51′)… C’est Farès Bahlouli qui est appelé en renfort. Subasic verra un ballon touché son poteau après un face à face mais ce sont bien les Rouge et Blanc qui vont de nouveau trouver la faille peu après l’heure de jeu. Alors que Wallace venait de remplacer Carvalho et qu’Adama Traoré était entré à la place de Pasalic, Kurzawa reprend un corner de Lemar d’une belle tête (62′ / 4-1) !

L’ASM déroule et ne prend pas de risque aux vues du terrain très limite. Jardim effectuera de nouveaux changements en laissant du temps de jeu à Nardi qui remplace Subasic. Elderson fera souffler Kurzawa et Fabinho cèdera sa place à Abdennour.

79′ : A la réception d’un corner, Carrillo place une tête piquée de renard et trompe le portier allemand pour clore le score de ce match (5-1 / 79′) !

[Terminé] Les dernières tentatives de Mayence ne donneront rien et l’ASM l’emporte sans trembler. Malgré un début de match timide et des conditions dantesques, la supériorité technique des joueurs du Rocher aura fait la différence. Prochain rendez-vous face aux Young Boys de Bern le 28 juillet ! Nosu serons là, et vous ?

Match amical